Cet Article est très important ! Si ce que j’écris résonne en toi, je t’invite vraiment à lire jusqu’au bout.

La peur d’être critiquée est l’une des peurs la plus grande chez l’entrepreneure perfectionniste. 100% de mes clients l’ont. Je la connais bien également.

La critique peut avoir un impact énorme sur toi qu’elle vienne de personnes étrangères ou de tes clients. Mais le summum douloureux, c’est la critique qui te vient d’un être cher.

Généralement, cette peur est tellement ancrée que tu l’anticipes inconsciemment en cherchant à l’éviter, en t’adaptant à la personne en face et/ou n’agissant pas en suivant tes envies réelles.
C’est ce qu’on appelle la politique d’évitement.

Au-delà même de la critique qui n’arrive que rarement finalement, c’est l’idée même d’être critiquée qui te paralyse.

Professionnellement, cette crainte va te freiner voire t’empêcher de :
– te rendre plus visible
– partager ta vérité
– travailler selon des conditions te plaisent mais qui sortent du cadre
– faire des séances clientes à ta façon (par exemple sans préparation ou en utilisant ton intuition).
– réussir

En résumé, elle t’empêche de t’expandre avec ton entreprise et de rayonner.

En l’écoutant, tu ne t’éclates pas comme tu le souhaites.

Car souvent, tu crois que ton entreprise = TOI.
Mais aussi que tes actions = TOI.
Et donc que si on critique l’une ou les autres, c’est TOI que l’on remet en cause dans ton identité.

Je pourrais écrire un livre sur le sujet tellement je l’ai étudiée et je la connais bien (d’ailleurs hier soir est sorti de ma tête la trame complète d’un livre sur le perfectionnisme ! 😮). Et je t’en reparlerai fort probablement.

Pour ma part, j’ai dû travailler dessus et surmonter certaines expériences pour me permettre de :
me rendre visible avec mon entreprise et oser être pleinement moi.
– passer à la télévision pour en parler.
– être publiée dans le Huffington Post.
– écrire un livre et l’auto-éditer

Lorsqu’il m’arrive encore de baisser le volume de « montrer qui je suis professionnellement », je sais que c’est elle qui agit dans l’ombre.

Ce qui me réjouit, c’est qu’au fur et à mesure de mon évolution, je constate que son impact a diminué.

Il y a quelques jours, j’ai reçu un commentaire négatif sous l’un de mes posts. Rien de bien méchant. Dans un premier temps, quand j’ai vu que c’était négatif, je n’ai même pas lu. Et pourtant, j’ai ressenti ce message comme une attaque violente. Mon corps manifestait une émotion douloureuse en moi.

Voici un extrait de mon journal pour la comprendre :

« Même si je ne lis pas, j’ai mal au coeur. Cela me perturbe, occupe mon esprit, m’obsède. Cette fois, c’était moins douloureux mais que je lise ou non, je trouve cela très violent. Je me sens attaquée. Remise en cause dans mon être et mon existence. Je veux disparaître, me cacher pour ne pas subir cette violence.

(…) Je ne comprends pas sa haine envers moi alors que je suis pleine d’amour. Mon mode victime s’active : Faire tout ça pour récolter de la haine ! ». Je crois que je revis ça pour comprendre cette peur et mieux l’expliquer. Puis la transcender.

« Je me sens attaquée. J’ai besoin de protection. D’un groupe. De me sentir soutenue. J’ai l’impression qu’il me faut beaucoup de monde pour compenser l’attaque d’une seule personne. C’est fou. Je vois une foule de femmes puissantes qui fait bloc avec moi. On est compactes. Nous nous trouvons face à elle. Elle se recroqueville comme une enfant et se met à pleurer. Son armure de haine se casse. Nous l’invitons à se joindre à nous pour développer elle aussi sa puissance et ne plus se sentir seule. Elle avait trouvé comme seule défense l’attaque. »

 

Je te partage cela pour que tu ne te sentes pas seule dans cette peur.
Je te partage cela pour te donner l’envie de te comprendre et d’accueillir cette peur pour qu’elle s’apaise. Car c’est nécessaire et possible.
Je te partage cela pour que tu intègres, que quel que soit son niveau de réussite, la peur fait toujours partie du chemin.

Je te partage cela parce que je crois que quelque chose de plus grand se joue derrière celle-ci en particulier. Quelque chose qui relève de notre histoire de femmes.

Après m’être libérée par l’écriture, voici la nouvelle réalité que j’ai choisie d’incarner : « Plus je suis visible, plus je me sens en sécurité car entourée de femmes comme moi ».

Si toi aussi cette affirmation te fait vibrer, je t’invite à joindre le groupe du défi de 4 jours Safe Witches. Un endroit sécure, entre femmes entrepreneures intuitives, où régneront la bienveillance et le partage.

Un endroit où tu pourras pleinement être toi et montrer ta puissance et utiliser tous tes pouvoirs.

Inscris-toi là : https://www.facebook.com/groups/568792873707574/

Sinon, j’animerai un live ce mercredi à 11H avec ma copine badass Melissandre de Green Soul. Nous te raconterons comment nous avons créé une collaboration magique et originale en suivant uniquement notre intuitions. Ca se passera sur ma page FB : https://www.facebook.com/Maudefriehcoach/. Un replay sera disponible.

Et pour finir, je me réjouis tellement d’accompagner des femmes comme toi à se libérer de cette peur de briller et les voir se lâcher dans leur business. Si c’est toi, je t’invite en coaching individuel pour les 3 prochains mois. Prends RDV ici : https://www.maudus.fr/seance-gratuite/

Je me réjouis tellement de te faire sentir en sécurité avec moi et et inversement !

RDV ici ou ailleurs,

Maude