Comme je suis ravie de t’écrire ! 😃
Cela faisait longtemps… Peut-être que je ne t’ai pas manqué 😅mais pour moi, cela m’a paru être une É-TER-NI-TÉ. Un mois sans avoir le temps d’écrire un article.

Attention, je ne m’en plains pas ; je n’en avais effectivement ni le temps, ni l’énergie, mais parce que j’ai fait le choix de remplir mon agenda avec d’autres priorités.

J’ai vécu un mois de juin de FOLIE ! Et j’en suis la seule responsable. Je l’ai choisi.

Un mois pendant lequel j’ai à peine eu le temps de souffler (entendre pendre une journée sans travailler, sans sollicitation ou devoir courir quelque part), même les weekends.
Un mois avec des échéances à respecter, un timing serré pour tout réussir, des évaluations (de moi et d’autres), des rendez-vous, des déplacements, des programmes…

Un mois comme j’en avais pas vécu depuis longtemps, depuis que je suis à mon compte.

Car depuis que j’ai quitté le salariat, l’une de mes priorités est de bien plus prendre le temps de vivre. C’est-à-dire de m’arrêter de travailler quand j’en ai l’envie/le besoin (et donc d’être à leur écoute). De ralentir le temps.

« Travailler moins pour vivre plus ! » comme le dit le titre de cet article que je viens de recevoir dans mon magazine favori « Inexpliqué » en photo #synchronicité.

« Travailler dans le plaisir et quand je veux pour vivre mieux ! », je dirais plutôt.

En ce mois de juin, de par les engagements que j’avais pris, il ne m’était pas possible de vivre selon le rythme de travail qui me convient désormais.

J’ai pourtant adoré ! Car cela m’a permis de :
– me reconnecter à la business woman qui assure malgré un planning chargé que je sais être.
– me sentir utile et compétente dans tellement de domaines différents
– m’enrichir (de par des rencontres, la découvertes de nouveaux lieux, de nouvelles matières, avec de l’argent).
– grandir par l’expérience
– savourer encore plus l’été plus cool et les vacances qui s’annoncent.
– être fière de moi

Ce mois de juin ultra chargé m’a permis de sortir de ma tête et être plus dans l’action avec mon corps. Et cela m’a fait un bien fou !

Gratitude pour tout ce que j’ai vécu 🙏🏼.

Il y a toutefois un revers de la médaille et des sensations désagréables du passé que j’ai retrouvées :
– de la fatigue
– de l’incapacité de prendre du recul par moment et donc l’agacement qui va avec (et qui peut se reporter sur d’autres personnes que soi-même…😑)
– des douleurs dans le dos
– un stress pour tout finir dans les temps
– nettement moins de temps pour moi, seule
– moins d’écoute des besoins de mon corps et des messages de mon intuition
– une sensation que mon temps de vie filait sans que j’ai le temps de le savourer
– moins de temps pour lire, me promener dans la nature, méditer, faire des libérations énergétiques…bref tout ce qui me fait du bien et me régénère
– moins de temps pour voir mes amis et ma famille 😢. Idem !
– pas le temps de cuisiner, faire des courses et donc manger sainement.
– pas le temps de ranger, faire du tri, de mon environnement un lieu agréable de vie.
– pas le temps de prendre soin de moi (cheveux, poils en tous genre, maquillage, peau, vêtement, etc) et me sentir belle et présente dans mon corps.
– pas le temps de digérer mes nouveaux apprentissages

Eh oui quand tu ne laisses pas d’espace avec du vide, tu ne vois plus et n’entends plus l’important.

Quand tu ne te gardes pas du temps pour toi, tu n’as pas la capacité de relativiser et être l’écoute de tes besoins.

Quand tu cours dans tous les sens, tu ne remarques même plus tes avancées et réussites.

En bref, tu n’as plus le temps de vivre (mieux) !

C’est tout cela que j’ai hâte de retrouver à compter d’aujourd’hui 😍.

Il était important pour moi de t’en parler car je crois que cette habitude d’avoir un planning ultra chargé, de courir dans tous les sens, de s’engager dans pleins de projets à la fois, de se charger la mule avec des responsabilités parce que l’on aime assurer et se montrer fort(e) en toutes circonstances, cette pression qui finit par se traduire dans son corps, ce stress permanent, sont le lot de pas mal de perfectionnistes / control freak.

Parce que tout comme moi, ils aiment L’ACTION ! Le dépassement de soi ! La réalisation !

Mais qu’ils sont donc plus enclins à tomber dans ce type de travers que j’ai moi-même ré-expériementés.

J’ai plusieurs amies géniales ambitieuses qui sont dans ce rythme de vie.

Elles ont vécues comme moi un mois de juin de FOLIE. Mais aussi un début d’année 2019 de FOLIE. Une année 2018 de FOLIE. 2017 aussi finalement. Qui prennent à peine une pause pendant l’été (en restant connectées à leurs mails) et qui poursuivront sur le même rythme toute l’année… Et ainsi de suite.

À chaque fois que je les vois (quand elles annulent pas le rdv pour cause de trop de boulot), elle sont overbookées.

Je sais qu’une part d’elles aime ça (tout comme moi). Je sais qu’une autre est en souffrance et lance régulièrement des SOS sous forme de douleurs, de maladies, d’accidents, de problèmes techniques pour les faire se stopper ou au moins ralentir. Alertes qu’elles entendent un temps puis ignorent à nouveau pour retourner dans un rythme de FOU, certainement motivées par des peurs (la peur du manque d’argent par exemple).

Elles s’occuperont d’elles lorsqu’elles auront plus de temps. À savoir jamais.

Je m’inquiète pour elles. Pour la moi d’avant. Pour toi si tu te reconnais dans ce profil.

Parce qu’un jour la vie fera en sorte qu’elles… que tu n’aies plus le choix de t’arrêter. La vie t’obligera à écouter tes besoins. À te reconnecter à ton corps, tes envies et ce qui te fait du bien. À prendre le temps de te ressourcer. Et entendre l’ESSENTIEL (du mot ESSENCE).

Et elle risque de le faire de manière assez brutale pour que tu comprennes ENFIN.

Pour ma part, je suis ravie de retrouver une période plus calme (et tout aussi studieuse) de ma vie. Et je me réjouis d’avance de la prochaine période de rush à venir (certainement en septembre).

Comme pour tout dans l’existence, il est nécessaire de trouver un certain équilibre.
Dans ton besoin de contrôle, dans ton perfectionnisme, dans ton ambition, dans l’action, dans l’être aussi.

L’équilibre ! En satisfaisant, les deux parties de toi.

Je te souhaite de commencer ce mois de juillet avec légèreté et douceur comme moi,

À très vite !

Maude

Ma dernière place pour un accompagnement TRANSFORME TON EXISTENCE débutant en juillet vient de partir #happy #impatiente. J’en ouvre une nouvelle à compter de mi-août pour un coaching en one-to-one de 3 mois libérateur. Pour en savoir plus : https://www.maudus.fr/transforme-ton-existence/