Dis moi quelle est ton obsession, je te dirai ce que tu dois libérer.

À quoi est-ce que tu penses jour et nuit ?
Vers quoi tu t’agites pour que cela devienne ta réalité ?
Pour quoi aimerais-tu le mode d’emploi et que cela fonctionne ?

Est-ce ce projet professionnel qui compte ? Ce garçon ou cette fille à séduire ou à quitter ? Te débarrasser de ce complexe physique ? Pouvoir t’acheter ce que tu convoites ? Arrêter de boire ou de fumer ?

Je suis sûre que la réponse t’es venue immédiatement, pas vrai ?

Tu cogites à cela depuis des jours, des semaines, des mois, voire des années.

C’est ton objectif ULTIME. Celui après lequel tu serais pleinement satisfait(e). Celui qui te donne le smile ou beaucoup d’apaisement quand tu penses à sa concrétisation.

Dans ton esprit, il y a un avant (maintenant) ce que tu souhaites qui te donne un sentiment de « peut mieux faire », et un après juste « WOUAOUW ».

Derrière cet objectif, tu mets énormément d’attentes.

C’est pour toi LA solution qui règlerait ton insatisfaction. Après lui, tu pourras souffler un grand coup.

Pour l’atteindre, tu te mets en branle. Tu cherches comment y parvenir par tous les moyens. Tu testes différentes voies. Toutes celle que tu connais, et d’autres qu’on te conseille.

Tu passes ainsi par des phases d’espoir et d’euphorie lorsque tu tentes une nouvelle approche, à des phases de déception voire d’abattement lorsque tu échoues encore.

Tu ne comprends pas qu’au vu de tout ce que tu fais pour y arriver, cela ne marche toujours pas.

Tu en viens même à te demander si ce n’est pas toi qui as un problème. Car ce que tu convoites marche pour d’autres, mais pas pour toi.

Tu aimerais tellement que l’on te dise : « Viens, donne-moi la main, je vais te guider pas à pas et te dire exactement quoi et comment faire pour réussir. ».

Tu vois tout à fait de quoi je parle, n’est-ce pas ?

Grosse prise de conscience pour moi ce weekend à ce propos. En réalité, c’était un message dans l’un de mes rêves. On m’a soufflé une nouvelle façon d’aborder la chose…

La mienne d’obsession est de réussir avec mon business. (Je pourrais écrire un autre article entier sur la notion de réussir, car en réalité, je réussis déjà, mais ce n’est pas ce dont je veux te parler ici.)

Lâcher cet objectif. Voilà quel était le message.

Ma première réaction a été de résister. « QUOIIII, ce truc pour lequel je cours depuis si longtemps ? Après tous ces efforts ? NO WAY que je le laisse tomber » 😒

Et en même temps, j’étais habitée par l’envie de prendre le problème dans un sens nouveau. D’inverser mon raisonnement.

Mais oui, c’était évident !

Lorsque tu es dans l’attente d’un certain résultat, tu n’es pas dans l’acceptation. Tu veux que les choses se passent à TA façon. Tu veux maîtriser l’inmaîtrisable : toi, les autres, les circonstances extérieures.

C’est ainsi que tu obstrues le flow de ce qui veut arriver à toi.
C’est ainsi que tu émets des énergies lourdes et bloquantes.
C’est ainsi que tu favorises les peurs et doutes qui repoussent.

Lorsque tu es dans l’attente, tu n’es pas dans la croyance que quoiqu’il arrive, tout est parfait ainsi. Tu n’es pas dans l’humilité que tu ne peux pas tout contrôler.

Tu es dans la condition à ton bonheur : Je serai heureux/euse quand…. Tu ne l’es donc pas totalement.

La meilleure façon d’être bien est de lâcher prise sur le résultat. Mais c’est aussi la meilleure façon de voir arriver ce que tu souhaites !

Il s’agit de ne pas être dans l’attente d’un résultat précis.
Il s’agit d’accepter le résultat, quel qu’il soit, comme une expérience de la vie qui va t’apprendre quelque chose. S’il n’est pas celui que tu attendais, c’est que tu as une leçon à en tirer.

Tu attires à toi ce pour quoi tu es prêt(e).
Tu attires à toi des situations pour comprendre et te permettre de grandir.
Tu attires à toi ce que tu désires lorsque tu es intérieurement en paix.

C’est ainsi que pour la première fois, après avoir fait des dizaines et des dizaines d’auto-coaching et de libérations énergétiques en me fixant des objectifs de réussite pour mon entreprise, j’ai travaillé « Je lâche prise quant à la réussite de mon entreprise ».

C’était dur à écrire. Mais la séance était tellement dingue ! Dans ce que j’ai pu identifier de croyances limitantes et émotions négatives accrochées à moi (comme à chaque fois), mais surtout dans mes ressentis. J’ai senti un poids s’envoler physiquement de moi.

Je me sens désormais plus légère.

Si je ne réussis pas avec mon entreprise, c’est okay.
Si je réussis c’est okay aussi 😉.
Je suis prête.

Accepter ce qui sera, c’est la clé.

En plus de le faire mentalement, je te conseille vivement de le faire énergétiquement également.

Si toi aussi tu souhaites te libérer du poids de ton obsession du moment et de toujours, je peux t’y aider : https://www.maudus.fr/liberation/

Et si tu testais quelque chose de différent ? 😏

Avec foi,

Maude

P.S : Cette photo de mille-pattes de Guadeloupe parce que je la trouve belle et qu’elle me fait penser à un film d’horreur dégueu avec un médecin fou avec une obsession dégueu… Si tu trouves, je te paye un verre ! 😅

Pin It on Pinterest