On parle souvent de la peur du regard des autres. Mais il y a des regards qui sont plus importants à tes yeux, que tu en aies conscience ou non.

Ce sont ceux de tes proches. De ta famille, de ton/ta chérie, de tes amis. Et surtout, l’avis de tes parents en number 1️⃣(grosses lettres lumineuses).

Parce que quel que soit l’âge que tu as, quelle que soient la relation que tu as avec, et la fréquence à laquelle tu es en contact avec eux, tu restes l’enfant de ton père et de ta mère.

Bien que ceux-ci soient compréhensifs, bienveillants, géniaux, …(adjectif qui te vient quand tu penses à eux, positif comme négatif), tu as peur de ce qu’il vont penser et dire de tes choix de vie.

De tes choix amoureux, de tes choix professionnels, de ta façon d’élever tes enfants, ta façon de te nourrir, ton rythme de vie, le choix de ton lieu de vie, de tes loisirs… Bref de tout ce qui constitue TA vie épanouissante.

Et lorsque l’on est perfectionniste, encore plus !

De mon expérience, j’ai pu constater que la personne contrôlante a souvent endossé le rôle du ou de la bonne petite fille à son papa ou sa maman dès le plus jeune âge. Souvent par amour et suite à un évènement plus ou moins marquant de son enfance. 

Sans en prendre conscience la bonne petite fille ou garçon s’est conformé à ce qu’on attendait d’elle ou de lui.

À école aussi, en étant la/le bonne élève.
Il ou elle entrait dans les bonnes cases pour que l’on soit fière d’elle.
Et il/elle a continué sans s’en rendre compte en étant adulte. 

Si je te demande par exemple : qu’est-ce qui t’a poussé à choisir les études que tu as faites, est-ce que tu as envie d’évoquer tes parents dans ta réponse ? 😏

Je te laisse méditer…

As-tu remarqué aussi qu’il y a souvent l’un ou l’autre domaine qui coince plus qu’un autre dans le fait d’assumer ce que tu veux vraiment face à eux ?

Cette crainte vient du cadre que l’on t’a appris. De ce que tu as intégré comme étant « bien », juste, sérieux, raisonnable, admirable. Et du fait qu’à un moment donné, tu t’en écartes parce que tu as envie d’autre chose.

Il se peut que ce dont tu rêves soit différent de ce que tes parents ont construit.
Que tu envisages d’aller à l’opposé des habitudes familiales.

Et c’est là que tu te heurtes aux traces des croyances (souvent limitantes) de ta famille qui sont dans ton inconscient.

Tu te sens alors comme le vilain petit canard qui sort du droit chemin 🦆🌊

Cette peur de décevoir tes parents t’empêche de :
– Parler ouvertement de tous les projets qui te tiennent à coeur
– De les impliquer dedans
– Voire même faire des choix qui te font vibrer
– Ou de concrétiser tes rêves.

Tu te limites. Tu t’empêches d’y aller et de la jouer grand.

C’est un comble quand tu y penses… tu ne t’autorises pas à prendre des décisions qui te rendront vraiment heureux/euse, de peur de comment ils vont les réceptionner, alors que leur souhait premier EST QUE TU SOIS HEUREUX/EUSE.

Ce qu’il y a à comprendre selon moi :

1) Tu vis dans une époque différente de celle de tes parents. Comme eux des leurs. La société évolue, les moeurs, les habitudes, le matériel à notre disposition pour vivre et travailler. L’émancipation et la liberté d’action et d’être prennent de plus en plus de place, surtout chez les femmes. La façon de penser et d’envisager le déroulé de notre existence est différente à chaque époque. C’est donc normal qu’il y ait un décalage entre la vision de tes parents, tes grands-parents et la tienne.

2) Tes parents se trimballent eux aussi leur lot de peurs et de croyances limitantes. Lorsqu’ils t’expriment leurs inquiétudes, ils parlent avant tout d’eux-mêmes et de ce qu’ils ne sont pas autorisés à faire ou être. Ils n’en sont pas moins aimants envers toi.

3) Souvent tu te fais une fausse idée de ce qu’ils vont penser. L’une des solutions est la communication authentique. Leur dire ce que tu as sur le coeur, leur parler de tes peurs vis à vis d’eux et de tes besoins. Plus facile à dire qu’à faire pas vrai ? 😏
Laisse-les te surprendre. Eux aussi évoluent !

4) C’est en travaillant sur ton alignement et ta sérénité intérieure que tu pourras influencer positivement tes relations vers l’extérieur. Il y a des sujets que j’aborde avec aisance et confiance aujourd’hui pour lesquels je tremblais à l’avance il y a quelques années. C’est mon état d’esprit qui a changé et comme par magie, mes proches sont moins inquiets.

Et toi ? De quoi n’oses-tu pas parler aujourd’hui devant tes parents de peur de leur réaction ?
Quelle décision qui te libèrerait n’oses-tu pas concrétiser à cause de cela ? Viens me le dire en commentaire.

La relation à tes proches est complètement un aspect du perfectionnisme que l’on libère dans mon accompagnement un à un « Transforme ton existence ». Pour assumer pleinement tes choix et te sentir solide et sereine face à tes parents mais aussi toute personne que tu portes dans ton coeur et que tu veux garder dans ta vie.

Pour réserver ton appel découverte : https://www.maudus.fr/seance-gratuite/