À quoi ressemblait ou ressemblera ta robe de mariée ou la voiture qui t’amènera à la Mairie ?

(N.B. : Je ne sais pas pourquoi, mon petit doigt me dit que les hommes qui me lisent seront plus sensibles à cette histoire de voiture… 😁🚗)

Perso, je ne suis pas mariée et je n’ai pas réfléchi à quoi ressemblera ma tenue le jour J si jamais je saute le pas un jour (bon okay peut-être que je me suis peut-être déjà arrêtée devant une vitrine me demandant si-celle-ci m’irait ou non… 😳😬)

Mais j’adoooore l’idée de porter une très belle robe un jour 😍.

C’était la conclusion d’un des sketchs de Florence Foresti que je suis allée voir cette semaine : les filles ne se marient que pour porter la robe et être la plus belle une fois dans sa vie.

Et ça m’amène à ma réflexion philosophique du jour : pourquoi atteindre le jour J ? 🤔

Pour ça et tout en fait…

J’ai plusieurs tenues dans ma garde-robe que je juge « trop belles » ou « classes » ou « spéciales » ou « sexy » pour les porter dans la vie de tous les jours.

Mais why ? Pourquoi ne pas les porter aujourd’hui, demain et après-demain si j’en ai envie ?

Qui me l’interdit à part moi-même ?

Et si je transpose ce constat à d’autres domaines.

J’ai une liste entière d’activités plaisirs que j’ai envie de faire pendant mes prochaines vacances. Comme si celles-ci étaient interdites dans mon quotidien habituel. Comme si elles étaient LA récompense de mon travail bien accompli. La carotte quoi.

Mais merde ! Pourquoi pas en profiter immédiatement ? Ce n’est pas comme si ma liste d’idées se tarissait…

Il y a des actions que je m’empêche de faire aujourd’hui parce que j’attends le bon moment c’est-à-dire de gagner plus d’argent, d’avoir atteint un certain pallier avec mon entreprise, de me sentir plus business woman.

Tout cela c’est dans ma tête. C’est moi qui décide où j’en suis et ces actions contribueraient certainement à me faire passer au prochain niveau.

Il y a des objets qui me feraient tellement bondir de joie à l’idée de les avoir, mais je ne les achète pas parce que c’est mieux d’attendre le bon moment ou qu’on me les offre à Noël ou mon anniversaire…

Mais pourquoi attendre pour me faire plaisir si j’en ai les moyens ?

Pourquoi je ne m’autorisais pas à faire toutes ces choses dès aujourd’hui ?

Cela va complètement à l’encontre de mon leitmotiv : la vie est trop courte, on peut mourir demain, profitons-en à chaque seconde.

C’est selon moi révélateur de dernière grosse prise de conscience.

Je la joue encore trop petit encore.

J’attends de l’extérieur (la société, les autres, l’Univers) l’autorisation d’être pleinement MOI et de faire pleinement ce qui me fait kiffer. J’attends des preuves que c’est okay, j’ai y le droit.

Je n’exploite pas mon plein potentiel.

J’attends un jour J comme on attend le Messie. J’attends que l’étape d’après soit franchie.

J’attends de le mériter un peu plus en ayant trimé, souffert, bossé dur….en ayant FAIT bien plus.

Mais WTF. C’est pas une vie !

Le bonheur c’est ici et maintenant. Et ça devrait être la règle n°1.

La seconde : être pleinement SOI en toutes circonstances.

C’est pourquoi aujourd’hui j’ai décidé de porter la belle tenue classe qui me fait envie et me pomponner comme il se doit. Parce que je le vaux bien.

Je vais aussi aller acheter ce meuble dont j’ai besoin depuis des mois sans attendre d’avoir déménagé. Et je suis méga excitée à cette idée.

Et je vais aussi entamer des démarches pour mon entreprise sans atteindre le prochain niveau. Je suis une businesswoman.

Belle, libre, puissante et lumineuse dès aujourd’hui et chaque prochains jours de ma vie 😎.

Si je continue comme ça, tu devrais me croiser en robe de mariée dans la rue un de ces quatre… 😅
(Et toi tu pourrais peut-être louer pour une journée la voiture de tes rêves ?)

Et toi ? Qu’est-ce que tu pourrais ramener à aujourd’hui que tu repousses en attendant le jour J, pour briller de ton plein potentiel ?

Pour info, si j’ai pu comprendre cela de moi et prendre ces décisions de manière si confiante et affirmée, c’est que j’ai travaillé en coaching et en libération énergétique sur cette thématique : Être moi et briller de mon plein potentiel. Tout me parait tellement plus fluide et évident maintenant. La peur ne me fait plus procrastiner.

Cet article et ces passages à l’action sont l’un des résultats concrets de ma transformation.

Je lâcher-prise sur le « il faut » et je kiffe.

Pour en bénéficier toi aussi : https://www.maudus.fr/liberation/

Avec détermination,

Maude

P.S : Photo de moi dans une belle robe pour un défilé (crédit photo : Mathieu Dournevelle).