J’ai découvert un nouveau point commun aux perfectionnistes / control freaks : une difficulté à dire NON parfois.

Si tu en fais partie comme moi, je sais que cela ne te fait pas plaisir de lire ça. Tu objectes : tu es quelqu’un qui aime savoir où il/elle va, ce qu’il/elle veut, et de fait, tu sais prendre des décisions claires et les exprimer, pas vrai ?

Oui, mais cela n’a rien à voir avec ça.

Quand il est question de toi, tu es direct(e). Tu ne joues pas dans la demie-mesure et tu te manages avec efficacité et fermeté. Il t’est donc facile de t’engager (OUI, je m’engage à…) et de décliner (NON, ce n’est pas pour moi).

Là où cela se complique, c’est lorsque l’autre entre dans l’équation.

Lorsqu’il s’agit de dire NON à l’autre, encore plus lorsque cet autre est quelqu’un que tu aimes (amis, famille) ou qu’il représente une figure d’autorité pour toi (un patron, quelqu’un que tu admires, un client, un professeur, un médecin…).

La raison : tu veux être, pour cet autre, la/le meilleur(e) fille/fils, papa/maman, petit(e) ami(e), ami(e), employé(e), élève, patient(e)…

Dans ton souci de perfection, ce que la personne pense de toi est très important. Consciemment ou non, tu veux être irréprochable (que l’on ne puisse rien te reprocher).

(NB : Et d’ailleurs, quand c’est le cas alors que tu penses avoir fait tout bien comme il le faut, c’est la fin du monde = sujet d’un autre article).

Dire OUI, te semble être une posture positive, active, acceptée et admirée de tous.

Dire NON résonne en toi comme ton incapacité à assurer la mission qui t’es confiée, quelle qu’elle soit. Et tu détestes ne pas assurer. Tu détestes encore plus que l’autre pense que tu n’es pas en capacité d’assurer, ou que tu n’es pas quelqu’un sur qui l’on peut compter.

Le NON te fait te sentir immédiatement coupable.

Tu redoutes ce genre de critique qui peut te piquer directement au coeur comme une lame aiguisée.
Tu redoutes de froisser, voire de blesser l’autre par ton NON.
Tu as peur de le mettre mal à l’aise.
Et plus que tout, tu redoutes que l’autre te juge, ne t’aime plus et donc te rejette.

On ne la sent pas en première intention mais la plus grosse peur cachée derrière la peur de dire NON est celle du REJET. Tu as peur que l’autre ne t’aime plus 💔.

Ton mental est d’ailleurs très fertile pour imaginer les réactions négatives en chaîne que provoquerait ton NON, pas vrai ?

Je me souviens ainsi d’un échange récent avec l’une de mes amies. Nous avions convenu de nous voir le soir pour boire un verre. Elle était de passage en ville que pour quelques jours et elle n’avait que cette disponibilité. Mais pour moi, c’était un jour sans. J’étais dans une petite énergie et je n’avais qu’une envie, passer la soirée seule chez moi sous une couverture. J’ai laissé trainer l’expression de cette vérité jusqu’au dernier moment (au cas où j’arriverais à me forcer 🤦🏻‍♀️) puis j’ai fini par le lui dire, en ajoutant « si cela te fait ne plus m’aimer, on maintient hein…! ». Tout était dit.

Tous les mots que j’exprime dans cette histoire traduisent une envie de me contorsionner pour convenir à l’autre, au détriment de mes réels besoins et envies.

Car c’est bien ce qui est en jeu derrière : le respect de tes envies profondes et l’expression de tes limites. L’affirmation de qui tu es vraiment et quels sont tes besoins. Ta liberté d’être.

À force de te forcer à dire OUI quand c’est NON, le risque est de t’oublier.

Tu agis ainsi parce que tu te fixes la barre très haute pour être toi-même satisfaite de toi. Tu ne t’aimes complètement qu’à condition de… Selon toi, l’autre ne peut donc t’aimer qu’à condition que tu sois parfait(e).

Bien sûr, mon amie a été tout à fait compréhensive et ne m’aime pas moins pour autant depuis ☺️.

Si tu te reconnais dans ce profil (dis-le moi en commentaire), voici des premières pistes pour apprendre à dire NON :

1) Je t’invite à te re-mémorer la dernière situation dans laquelle tu n’as pas osé le dire. Celle dans laquelle tu as accepté par défaut. Cela ne te dérangeait pas vraiment de le faire…. Mais si tu étais totalement honnête avec toi-même, tu n’avais pas envie de la faire/d’y aller. Si tu t’étais senti(e) libre de choisir, la réponse était négative.

Dans cette situation qu’aurait-il pu se passer de pire si tu avais dit NON ? Liste tout ce qui te vient, sans retenue.

Une fois terminée, note à côté, en toute objectivité, sur une échelle de 0 à 10 (10 étant le risque maximal), le risque que la conséquence se réalise comme ton pire cauchemar. Souvent, on constate combien nos plus grandes peurs sont peu réalistes.

2) La prochaine fois qu’une telle situation se présente : tu as envie de dire NON mais tu n’oses pas, et si tu tentais autre chose ? Plutôt que de dire oui par défaut, exprime à l’autre de manière transparente et en utilisant le « JE » quelles sont tes réels envies et besoins dans la situation qui t’es proposée.

Exemples : Je suis désolée de ne pas pouvoir t’aider, j’ai besoin de me reposer.
Je refuse votre offre car je ne la sens pas alignée avec ce sur quoi j’ai envie de travailler en ce moment.
Je te remercie de ton invitation mais je vais décliner.

Pas de justification, juste la vérité. Et vois si la réaction en face est si horrible ou au contraire compréhensive.

Il est de ta responsabilité d’exprimer ta vérité. Il est de la responsabilité de l’autre d’exprimer la sienne. Mais certainement pas à toi d’anticiper une réaction négative qui n’arrivera probablement jamais.

La vraie question est : as-tu envie d’une vie dans laquelle tu fais tes choix par peur ou une vie dans laquelle tu te sens totalement libre d’être toi-même, faire ce qui te fait réellement envie, et que l’on t’aime encore plus pour cela ? 😏

Car c’est bien cela le plus grand risque que tu cours ! ❤️ Être aimé(e) pour qui tu es.

Personnellement, j’ai choisi. Je travaille donc sur ma peur de dire non en appliquant le type d’exercice que je te propose là, mais aussi en libérant son poids énergétique.

Les résultats concrets se font déjà ressentir. 😌 Fermeté douce, communication transparente, assurance dans ma prise de position, sérénité dans comment elle sera accueillie, alignement avec mes envies profondes 👌🏻.

Si tu souhaites que je te t’accompagne dans une telle libération durable et en profondeur : https://www.maudus.fr/liberation/.

N’hésite pas à me dire NON. N’hésite pas à dire NON à d’autres choses pour me dire un vrai OUI 😉

Avec transparence,

Maude

Pin It on Pinterest