Je discutais l’autre soir avec mon chéri des sorties de ta zone de confort, quand tu oses aller vers quelque chose de nouveau.

Il me disait combien il m’admirait parfois parce que je tempête dans tous les sens, j’ai toujours des projets en tête et j’ose faire des choses incroyables à ses yeux.

(NB : Mon ego est content que je te partage ceci ; il aime se mettre en avant 😌)

C’est vrai. Et je suis fière de cela.

Sauf que moi aussi j’ai peur, avant chaque nouveauté dans ma vie.
Moi aussi je me pose 36 mille questions me prenant la tête avec des scénarios pas possibles.
Moi aussi j’ai des périodes où je procrastine le changement que je sens arriver, préférant rester en sécurité au fond de mon canapé devant la télé ou à jouer à un jeu sur mon smartphone, plutôt que d’agir.
Moi aussi j’ai la boule au ventre avant de poser la première action qui me mènera vers un nouveau challenge. Les suivantes aussi d’ailleurs.
Moi aussi j’ai parfois envie de faire marche arrière en me persuadant que « Non, finalement j’étais pas trop mal là où j’étais, non ? »
Moi aussi je m’entends parfois dire « Oui pas de souci » à une nouvelle proposition me demandant ensuite ce qui m’a pris, est-ce que je vais en être capable, mon dieu je serai jamais prêêêêêêête…😱
Moi aussi je ressens du stress, j’ai la boule au ventre ou des difficultés à dormir parfois.

Et moi aussi j’admire d’autres personnes ambitieuses qui me semblent tourbillonner bien plus vite et plus haut que moi, qui me font me sentir toute petite, et qui me poussent à me dépasser moi aussi.

Mais il y a une peur qui surpasse LARGEMENT celle de sortir de ma zone de confort : la peur de stagner dans ma vie. Celle de faire trop longtemps du sur place, de ne pas réaliser mes rêves et d’avoir des regrets le jour de ma mort.

Eh ouais c’est du lourd !

Dis-moi si tu la ressens aussi parfois : Elle se manifeste par un ennui intérieur profond, alors même que tu as des trucs à faire. Il s’insinue d’abord subtilement en toi puis devient de plus en plus fort au fil du temps. Tu le ressens plus présent quand tu es dans le silence et que tu ne meubles pas tes journées avec des fausses urgences ou problèmes, te permettant de prétexter que tu n’as pas le temps. Quand tu es enfin honnête avec ce que tu ressens.

C’est une sensation de ne pas vraiment être là où tu devrais être (même si tu te sens bien sécure en cet instant et que tu fais bien ce que tu sais faire), de ne pas être qui tu es pleinement.

L’impression de n’exploiter qu’un dixième de ton potentiel. De ne pas briller comme tu es capable de le faire. De ne pas vivre les aventures qui t’attendent.

Un raz-le-bol de ce qui se passe en ce moment dans ta vie, mais sans réussir à mettre le doigt précisément sur ce que tu devrais changer. La conviction qu’il faut que quelque chose bouge, sans parfois savoir vraiment quoi.

C’est ton feu intérieur qui s’éteint, ma/mon pote. Ton énergie qui s’encrasse. Ca craint du boudin !

Je peux t’en parler avec précision parce que je sens qu’elle grandit en moi ces derniers temps. Elle annonce une période de changements nécessaires et d’actions flippantes mais excitantes.

Cette peur de stagner, elle est méga puissante pour me pousser à agir !

Elle, conjuguée au sentiment de dépassement que tu ressens une fois que tu as réussi à sortir de ta zone de confort, c’est le combo gagnant pour te pousser à recommencer quand tu t’endors un peu sur tes lauriers.

Parce que quand ça marche (et c’est toujours le cas quand tu suis ce que te dicte ton coeur), c’est le feu d’artifice dans ton corps ! Cette sensation de puissance, de confiance en toi gagnée qui ne partira plus, de plénitude, de fierté personnelle…PUTAIN QUE C’EST BON ! Meilleur que n’importe quelle drogue ! (je ne me drogue pas mais je le sais).

Et cela t’insuffle une force et une énergie herculéennes pour recommencer rapidement ! 😃

Sans compter que ta zone de confort devient de plus en plus grande au fil des sorties.

Rien que de te décrire ça ça me donne envie de me bouger. Je ne sais pas encore dans quelle direction (FAUX, j’ai ma petite idée mais ça me fait peuuuur) mais vais bientôt passer la 2ème puis la 3ème (suis en 1ère là pendant ces vacances). Et là, ça va déménager ! 😎

Avec motivation,

Maude

On commence tout de suite avec l’annonce d’un atelier prochain en ligne sur la méditation que j’ai à coeur de te partager tellement ça a changé ma vie. Inscris-toi à ma Lettre si ce n’est pas encore fait pour être tenu(e) informée : http://eepurl.com/dvOYd1
Inscris-toi surtout si tu penses que ce n’est pas pour toi ou que tu n’auras pas le temps 😉

PS : Ce genre de sortie de ma zone de confort que je ne regrette jamais ☺

Pin It on Pinterest