Désolée les hommes, pour une fois, je ne vais parler qu’au féminin. En même temps, il se trouve que je suis une femme dans cette vie 😁; je ne peux pas parler de ce que je ne connais pas. Pour sûr que comprendre comment la femme perfectionniste cherche l’amour peut t’éclairer aussi ! 😉

La thématique de l’amour m’a accompagnée tout l’été. L’une de mes très belles rencontre féminines, que j’ai invitée à rejoindre notre club des nanas perfectionnistes 😄 (coucou Maïté👋🏻), m’a posé une question qui m’a inspiré cet article : quel était le type d’hommes auxquels je m’intéressais avant l’homme qui partage aujourd’hui ma vie ?

J’ai réalisé combien avant, ma quête amoureuse était marquée par le besoin de contrôle et le manque de lâcher-prise.

Avant, j’avais une liste très précise des critères que je cherchais chez mon futur homme, tant physiquement, qu’intellectuellement, que dans sa personnalité. Je voulais le mec PARFAIT.

Résultat, souvent, lorsqu’une opportunité se présentait à moi, je voyais immédiatement les cases qui n’étaient pas cochées et je le balayais d’un revers de la main (par peur d’explorer d’autres pistes bien évidemment 😬. Absolument aucune conscience de ça à l’époque).

Avant, j’étais attirée plutôt par des « beaux gosses ». Des hommes très beaux physiquement, de préférence inaccessibles. Je ne m’imaginais pas pouvoir être avec un homme qui ne soit pas apprêté en toutes circonstances ou ait des comportements « non appropriés » (péter, roter, se curer le nez, se gratter les coucougnettes 😂, etc).

Voilà qui montre bien la barre haute que je me mettais à moi-même pour plaire, ne m’autorisant pas à juste être moi dans la séduction. Me bloquant moi aussi dans un rôle de petite amie idéale.

Car avant, je croyais que pour plaire à un garçon je devais être parfaite en toutes circonstances. Physiquement mais aussi dans mes comportements. Je devais danser parfaitement. Dire les bonnes phrases au bon moment. Être drôle. Bien habillée. Être élégante. Sensuelle, Sexy. Sportive, Inaccessible tout en étant sociable….etc. (pfiouuu ça m’épuise rien que de l’écrire).

Je croyais aussi que les hommes aimaient les femmes fortes, indépendantes, qui géraient, gagnaient, assuraient dans tout.

J’avais écrit un article sur cette idée de ne pas laisser la place à un homme dans ton énergie quand tu es une femme forte et indépendante : https://www.maudus.fr/a-lire-si-tu-es-une-femme-forte-et-independante-qui-cherche-lamour/

Je ne savais pas que je pouvais être aimée pour qui je suis tout court. Même la moi qui est malade. Même la moi avec une tête pas possible au saut du lit.

Je pensais devoir faire et être bien plus. #triste 😒

Du coup avant, je me sentais extrêmement rejetée lorsqu’un homme qui me plaisait ne voulait pas de moi, me mettant dans des états pas possible et me demandant quel était mon problème. Je ne comprenais pas car j’avais tout fait pour être parfaite à ses yeux. Je lui avais présenté la meilleure version de moi-même, que pouvais-je faire d’auuuuutre ? 😭

Ce que je ne voyais pas à l’époque c’est que je n’étais jamais moi-même dans la séduction. Pas totalement authentique. Je mettais le masque de Mme parfaite et je ne laissais pas l’autre vraiment me découvrir et m’atteindre émotionnellement.

Comment donc créer de l’amour et une relation sincère ainsi ?! 🤔

Avant je croyais que je devais rencontrer un hommes avec qui j’avais pleins de points en commun. Je me focalisais sur les futilités qui pouvaient nous réunir (ou nous séparer surtout) plutôt que nos valeurs communes et que me réjouir de l’enrichissement de nos différences.

Avant, je croyais que j’avais besoin d’un mec à « fort caractère » c’est-à-dire tout le temps dans l’action, qui sache prendre des décisions, avec une bonne situation professionnelle, des projets, qui sache me tenir tête.

En gros, moi version mec 😅.

Je n’étais pas du tout ouverte aux autres profils. Je ne voyais pas que ce n’était pas en étant avec quelqu’un qui relève des challenges (dans le faire) que j’allais être tirée vers le haut, mais en étant quelqu’un qui sait être et qui incarne le lâcher-prise (tout l’inverse de moi donc !).

C’est lorsque je me suis ouverte aux autres options.
C’est lorsque j’ai lâché mon exigence envers moi, la rencontre et l’autre.
C’est lorsque j’ai écouté la voix de mon intuition et non plus celle de mon mental.
C’est quand j’ai sauté dans l’inconnu.
C’est quand je me suis montrée authentique sans artifice.

…que j’ai rencontré LA bonne personne pour moi.

Un homme qui, a priori, ne rencontrait aucun des critères décrits plus hauts mais bien plus que cela 😍.
Un homme calme, doux, attentif, et qui sait rester dans le silence.
Un homme qui n’a pas besoin de pétarader dans tous les sens.
Un homme qui me challenge et me montre la voie différemment
Un homme qui me soutient en étant là, quoique je décide.
Un homme beau au naturel, même lorsqu’il pète 🤣.

Bref, pas du tout le genre d’homme que je pensais.

Et je suis même certaine qu’avant lui, je suis passée à côté d’autres hommes du même acabit, qui auraient pu m’apporter beaucoup #meaculpa. Sauf que je n’étais pas encore prête.

Le perfectionnisme n’existe pas en amour, comme dans aucun domaine.

Être parfait(e) ne sert à rien pour plaire ou trouver ton prince si ce n’est t’éloigner des vraies belles rencontres.
Et garder le contrôle sur tes émotions te coupe de ce que ton coeur a à te dire.

Je suis tellement heureuse d’avoir réussir à lâcher-prise en amour et je te souhaite de même. Il n’y a rien de plus beau 😍

Avec passion pour ce sujet,

Maude

Je viens de l’évoquer mais mon intuition a joué un rôle CAPITAL dans ma rencontre avec mon chéri. Je t’en parle plus en détail dans un live FB qui se déroulera ce lundi 9 septembre à 11h sur ma page Facebook (avec un replay disponible).

Et je t’apprends à te connecter à la tienne pour prendre les bonnes décisions en amour et pour ton bonheur dans le programme en ligne « 7 jours pour te connecter à ton intuition et faire les bons choix pour ton bonheur » : https://www.maudus.fr/intuition-bons-choix-bonheur/