C’est le coeur lourd et en colère que je t’écris cet article trash mais indispensable… et qui végétait depuis longtemps en moi, prêt à sortir… 😞

 

Tout peut s’arrêter ou changer du jour au lendemain.

Je parle de ta Vie.

Tu peux mourir demain.
Ou respirer encore mais être victime d’un accident ou d’un attentat. Et ne plus être dans l’état où tu es aujourd’hui.
Ou apprendre que tu es atteint(e) d’une maladie grave et savoir que ce sera bientôt fini.

Ton existence changerait alors du tout au tout. Ou n’existerait tout simplement plus.

Ou c’est l’un de tes proches qui peut mourir aujourd’hui, avoir un accident ou tomber malade.

Et sa Vie ET la tienne changeraient aussi alors du tout au tout.

 

Souvent, on sait intellectuellement que l’on va mourir un jour.

Mais cela reste un concept sur le papier. Et lointain. Tu t’imagines alors vieux/vieille et fripé(e) dans un lit entouré(e) de petits enfants autour de toi après une belle et longue vie.

Rarement tu te dis que tu vas mourir dans 5 ans, 1 an ou une semaine. Ou tu penses que ça n’arrive qu’aux autres.

Rarement tu ressens dans toute ta chaire cette idée que biiiim, demain tu peux être dead. TERMINADO. GAME OVER.

Un jour tu es là en pleine santé et dans la force de l’âge. Le lendemain, quick, y’a plus personne.

Ouais c’est trash ce que je raconte. Mais c’est vrai.

Je viens d’avoir l’une de ces piqures de rappel qui te frappe en plein visage d’évidence et de tristesse. 😞

La mère d’une très bonne amie d’enfance vient d’avoir un AVC. Elle est toujours en vie mais dans un état grave. Cela s’est passé sur le retour des vacances, lieu où tu profites de la Vie justement. Je leur envoie tout mon soutien et j’espère de tout mon coeur que sa santé va se rétablir. Mais leurs Vies à chacun ne sera certainement plus comme avant. Surtout psychologiquement.

 

Moi, j’ai découvert que l’on pouvait mourir le 12 avril 1994, à l’âge de 9 ans. Quand ma mère est morte d’un cancer. Elle avait 36 ans. BIM prend ça dans ta tronche de gamine.

Elle était certes malade les mois précédents. Mais à AUCUN MOMENT dans ma tête d’enfant je n’ai imaginé qu’elle pouvait décéder. C’était un concept qui n’existait pas pour moi. Convaincue de sa guérison, je jouais même son délai de rétablissement avec Dieu à des jeux de sociétés…

Notre père a tenté de nous (ma soeur et moi) préparer courageusement une fois, en parlant du fait que si maman disparaissait, nous allions nous battre et continuer à avancer ensemble. Je me rappelle très clairement avoir pensé « D’accord mais pourquoi il nous dit ça ? Ca ne peut pas arriver ».

Quelques années avant ça, c’est l’un de mes cousins qui s’est tué en moto à l’âge de 20 ans. Toute la vie qu’il avait devant lui, POUF envolée d’un coup. Et celles de ses parents et notre famille bouleversées à jamais.

Il y a quelques années, c’est un pote qui s’est fait tuer un soir, à l’âge de 25 ans, renversé par une voiture alors qu’il se rendait tranquillou à une soirée entre amis.

 

Bref, je ne te partage pas tout cela pour me faire plaindre des décès que j’ai déjà vécus et encaissés.

Uniquement pour que tu prennes conscience que TOUT peut s’arrêter du jour au lendemain. Sans raison logique. Sans justice.

Toi, moi, ton père, ta mère, ta femme, ton mari, ta soeur, ton frère, l’un de tes enfants… peut mourir demain. N’importe qui peut y passer. A n’importe quel moment.

Et la seule parade que j’ai trouvé moi pour alléger le poids de cette info et de ces tristes nouvelles, c’est de savourer un maximum de CHAQUE jour de Vie qui m’est offerte, en présence des gens que j’aime et qui sont encore là.

Mon objectif URGENT ultime : être heureuse et épanouie le souvent possible. Et vivre toutes les expériences de vie que j’ai envie de vivre.

 

Depuis la mort de ma mère, et à chaque fois qu’une mauvaise nouvelle de ce type me touche de près et de loin, je ressens un peu plus cette urgence de vivre.

Cette urgence de profiter de tout.

Cette urgence d’être heureuse.

Franchement, quoi d’autre d’important face à la mort ?

Pas le temps dehors qui ne te convient pas.
Pas le dossier que tu as à clôturer pour demain et qui te stresse.
Pas ton inquiétude quant au regard des autres face à la dernière décision que tu as prise ou envie de prendre.
Pas ta dernière contrariété vis à vis des gens que tu aimes.
Pas ton appartement ou maison qui n’est pas en ordre comme tu le souhaites et qui t’irrite.
Pas tes questionnements sur ton avenir professionnel (si ta Vie s’arrête dans peu de temps, on s’en tape).
Pas ta sécurité financière pour ta retraite (idem).
Pas cette dispute que tu as eue avec ton compagnon après une journée de travail pénible.
Pas ce travail qui t’emmerde et bouffe ton temps de vie.
Pas l’organisation des prochaines vacances qui te met sous pression.

Tout ça c’est du bullshit !

Demain tu as un AVC ou tu te fais renverser par une voiture, ce sera le cadet de tes soucis.

Okay cela ponctue ton quotidien peut-être rassurant (ou stressant).

Mais prends un peu de hauteur BORDEL !!!! 😒 Ne reste pas le nez dans les « petits » problèmes de ton quotidien.

(Ne t’offusque pas ; je te parle à toi et à moi en même temps. Mais juste, bouge toi le cul !)

Ne reste pas avec un déroulé de ta Vie qui ne te convient qu’à moitié.

Qu’est-ce que tu attends pour décider d’être heureux/euse, MERDE ???? 😠

Tu n’as pas des choses plus importantes à faire d’ici là sur cette Terre que de te prendre la tête pour des broutilles ????

Tu n’a pas le temps d’attendre d’être heureux. Cela doit être ICI et MAINTENANT. Pas dans quelques années (qui n’arriveront peut-être jamais).

Le bonheur, tu dois décider de vouloir le vivre NOW. Et pour cela tu as peut-être des décisions importantes à prendre ou des choses à changer… 🤷🏻‍♀️ Quoiqu’il en soit, c’est à toi de prendre les choses en main.

D’ailleurs je te propose la chose suivante : liste maintenant les choses que tu aimerais vivre et ressentir encore si tu devais mourir dans une semaine. Vraiment vraiment.

On t’a annoncé que tout allait s’arrêter dans pile une semaine : Tu veux faire quoi encore ?
Passe en revue tous les domaines de ta Vie.

Puis, programme toutes ces choses pour les prochains temps à venir. VRAIMENT. Pas le temps d’attendre.

Définis tes envies profondes et ce qui pourrait te rendre bien plus heureux, et avance vers ça. TOUT DE SUITE.

Je ne dis pas que c’est facile. Mais tu n’as pas le choix car ça URGE !!!!

Parce que tout peut s’arrêter demain.

Maude alias Maudus
Créatrice de bonheur en urgence de vivre

Et parmi les choses que tu peux faire aussi dès aujourd’hui, c’est remercier chaque jour d’être en vie et d’être en bonne santé. Chaque nouvelle journée est un cadeau. Cela s’appelle avoir de la gratitude. Et si tu veux savoir comme l’ancrer dans ta Vie pour la savourer bien plus, je te l’explique dans mon cours gratuit en ligne que j’ai lancé il y a quelques jours. C’est gratuit et tu peux t’y inscrire là. Tu recevras dès lors un mail de ma part pendant 7 jours pour t’y mettre : http://eepurl.com/cVA4ID

Reçevez mes 3 habitudes de Vie indispensables à mon bonheur (que je vous recommande !)

Signup now and receive an email once I publish new content.

Pas d'inquiétude, je déteste les spams et vous pourrez vous désabonner à tout moment.