Réveil bizarre ce matin.

J’ai passé ma nuit empêtrée dans les problèmes. C’est dingue comme dans mes cauchemars, je suis toujours dans le même genre de situations merdiques.

Trois problèmes sont récurrents chez moi :
– Je suis poursuivie et en danger (généralement dans un univers fantastique)
– Je ne sais plus à qui faire confiance alors que je croise généralement des proches que j’ai envie de sauver mais je ne sais plus si je peux m’y fier
– Je n’arrive pas…à sortir, à rassembler mes affaires, à arriver à temps. Bref, je ne suis pas prête et j’échoue.

Toujours ces trois situations problématiques réunies. Je me réveille rarement en sursaut pleine de sueur (sauf quand le monstre est vraiment horrible) mais c’est super chiant à vivre.

Je ne sais pas du tout si c’est mon mental qui attaque pendant la nuit ou mon inconscient qui essaye de me dire quelque chose.

J’ai déjà essayé de les interpréter (ce matin par exemple dans mon carnet). J’arrive à rattacher certains éléments à mes peurs et préoccupations naturelles, mais rien qui me saute aux yeux comme une évidence.

Franchement, j’aimerais bien de l’aide là-dessus.

Question à moi-même : ça existe un(e) spécialiste du décorticage des rêves ? 🤔
Franchement si toi tu en connais un(e), ça m’intéresse. Ecris-moi ! Même quelqu’un de chelou. J’aime assez ce qui est bizarre…

Là où je m’inquiète un peu plus, c’est que j’ai le souvenir que dans un demi coma ce matin, alors que je commençais à me réveiller, j’ai pensé : « Ah non j’ai pas très envie de débuter cette journée » puis j’ai replongé dans mon cauchemar.

Etait-ce celui-ci qui influençait mes pensées à ce moment ?
Etait-ce mon intuition qui me disait que cette journée n’allait pas être folichonne ?
Etait-ce mon corps qui avait déjà capté par le rai de lumière entrant dans ma chambre qu’il faisait gris, froid et pluvieux dehors ?
Ou y a-t-il vraiment quelque chose dans cette journée qui ne me plaisait pas et que je n’avais pas envie de vivre ?

J’ai donc décortiqué la chose dans mon carnet du matin.

Parce que COMMENT CA ? Je ne m’étais pas engagée envers moi-même à insuffler de la joie et de l’excitation dans chacune de mes journées désormais ?
Et de la vivre TOTALEMENT LIBRE ?

Et là, en écrivant, j’ai découvert des relents de mon vieux mécanisme de pensées.

Eh oui, ça serait trop facile sinon….

Je suis bel et bien de l’autre côté de la matrice, ai passé un gros nuage trouble récemment, mais de petits cumulus s’accrochent encore de temps en temps dans ma tête. 👩🏻☁️🌧☁️

Au programme ce matin :

1) Le retour de la fameuse journée idéale à vivre. Avec de gros a priori sur quand je devrais me lever, à quoi je devrais occuper ma matinée, puis mon après-midi, et la fameuse to-do liste de ce que je DOIS faire. Et cette idée que si je ne fais pas quelque chose d’extraordinaire, je ne vis pas à fond. Bèèèèèèèèèèèèh 😒

2) Le come back de la notion de semaine. En revenant de Londres, je m’étais dit que j’allais la dézinguer un maximum afin qu’un jour de mon existence soit un jour de mon existence, indépendamment du lundi, mardi, mercredi…. Pas si simple dans la société dans laquelle je vis puisque tous les autres (mes amis, mon chéri, ma famille) vivent au rythme de la semaine et du weekend.

3) La récidive du syndrome de la bonne élève (c’est moi ! ) qui doit assurer un cours demain et travailler sur un projet génial et qui en a oublié le côté excitant mais pense plutôt qu’être elle-même ne suffit pas. Qu’elle doit fournir pour assurer et apporter de la valeur. Helllooooo souci du regard des autres et peur du jugement 🤢.

4) Et puis la peur de lâcher des choses qui ne sont pas fluides dans ma Vie. Demain par exemple, je donne un cours de droit. Si je suivais ma résolution de la joie dans tout, et alors que je souffle en même temps que j’écris ces lignes, je me rends bien compte que je garde cette activité pour les mauvaises raisons (d’après mon baromètre personnel de mes choix de Vie).
Soit : 1) Gagner de l’argent 2) Ca fait bien sur le papier 3) Ca rassure des gens (et une petite partie de moi peut-être) que je garde une activité compréhensible, étiquetable et en lien avec mes études.
Dans cette même école, je donne d’autres cours de méthodologie qui m’excitent bien plus et pour lesquels être moi suffit. 🙂

Si je ne suis pas prête à les lâcher encore, j’ai décidé de voir comment y insuffler de la JOIE, de l’EXCITATION et de l’AMUSEMENT.

C’est tout trouvé : avec l’argent que je vais gagner, je vais aller m’acheter ce beau sac bleu électrique qui me fait les yeux doux depuis des jours dans la vitrine de cette boutique 😍

Ahlalala comme d’habitude, le bonheur n’est que question de vision des choses.

Comme d’habitude, comme cela fait du bien d’écrire et d’oser regarder en toute transparence à l’intérieur de soi pour comprendre ce qui se joue.

C’est en me connaissant toujours plus que je vis mieux avec moi-même 😄. Et que je me kiffe !

Compliquée je suis parfois mais sacrément étonnante aussi.

Allez je vous laisse, j’ai du taff aujourd’hui pour rendre ma journée plus excitante.

Au programme : préparer ce fucking cours de droit, aller me faire faire une manucure, acheter ENFIN le bouquin de Lyvia « Etre moi suffit » et le lire (c’est d’actualité pour moi on dirait), et prendre le temps de vivre.

Allez salut ! 👋🏻

Maude LIBRE alias Maudus FRIEH
Journal de bord de ma Vie totalement LIBRE

Ah oui je vais continuer à écrire pour mon roman aussi, comme chaque jour cette semaine. Mon bouquin fait déjà 530000 mots. Tu peux l’acheter en exclu ici et faire partie de mes clientes privilégiées : http://www.maudus.fr/roman-amour-maudus/

P.S : Voici une photo de mon nouveau carnet du matin qui m’a totalement hypnotisée dans le magasin. C’est pour cela que je l’ai acheté 😊

Reçois mes articles inspirants par mail et une méditation en cadeau pour te reconnecter à la légèreté et l'instant présent

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas d'inquiétude, je déteste les spams et vous pourrez vous désabonner à tout moment.