Comme tu le sais (ou pour toute les nouvelles personnes qui me lisent, coucou 👋🏻 et merci à vous !), je prône TOUJOURS la positive attitude.

Optimiste de nature, j’essaye toujours de voir le positif dans toute chose. Je ne me force pas beaucoup, c’est assez inné.

Ca doit être parce que je n’aime pas beaucoup la négativité, la tristesse, les conflits… Tout ce qui n’est pas fun et ne donne pas le smile 😁 quoi !

Et avec le temps, j’ai découvert que l’on pouvait vraiment « entrainer » son cerveau à cela, et que naturellement il se mettait à produire plus de pensées positives que négatives.

Je t’assure, c’est vraiment ouf comme je sais de mieux en mieux baigner dans la lumière longtemps (un peu bizarre cette phrase 🙄 mais je la trouve belle).

Cela ne veut pas dire que je ne suis jamais en bad, que je ne doute pas, que je n’ai pas peur, que je ne râle pas, que je ne déprime pas. Comme me disait quelqu’un hier lors d’une discussion : je suis humaine quoi !

C’est juste que j’essaie un maximum de ne pas rester dans la négativité lorsqu’elle m’arrive. J’utilise tous mes trucs et astuces pour en sortir le plus vite possible.

Ca, cela relève de MA responsabilité pour entretenir mon bien-être.

 

Et ce début de semaine, j’ai eu une grosse piqure de rappel de notre capacité à nous focaliser tellement facilement sur le négatif.

Je me suis rappelée combien elle nous attire parfois comme des aimants et combien il est difficile de la décoller (un peu comme un chewing gum).

Je te raconte : avec la publication d’un de mes articles dans le Huffpost (celui-ci si tu ne l’as pas vu), ma visibilité s’est considérablement accrue d’un coup (trop trop bien !), j’ai eu des retours positifs incroyables en commentaires, likes, inscriptions (tellement merci ! 😊).

Tout cela représente 99% des retours que j’ai eus.

Mais j’ai aussi eu, pour la première fois, quelques messages très négatifs de « haters » comme on les appelle sur le Web (gloups 😨).

Et franchement, je ne les avais pas vu venir ceux-là. Des messages haineux, insultants, méprisants, jugeant et sans aucune bienveillance pour l’être humain que je suis.

(Parenthèse : Mais juste pour quoi ???? Dans quel but ??? 🤔 Tu tombes sur la page de quelqu’un (que tu ne connais pas) qui propose des thèmes autour du bonheur et du fait de profiter de la Vie. Tu n’aimes pas ce qu’elle raconte, et au lieu de passer ton chemin, tu te dis : tiens, je vais perdre des minutes de ma précieuse Vie à lui cracher la haine qu’elle suscite en moi et lui pourrir son moral ? Mais WTF ??? 😵)

Et forcément (comme je suis humaine lol), ça m’a touché. Bien plus que je ne l’aurais voulu.

Car au niveau intellectuel, je savais que je ne devais pas y porter plus d’importance (d’autant plus qu’encore une fois, cela ne permettait pas d’ouvrir un débat intelligent) et me focaliser sur tout le positif que je recevais par ailleurs.

Mais au niveau du coeur et de mes pensées, je n’y arrivais pas. Cela revenait sans cesse à mon esprit.

Bordel, ils avaient réussi leur coup ces **biiiips** à me gâcher une partie de cette incroyable journée ! 😠

Et je culpabilisais en plus pour cela ! Je ne devais que être dans le kiffe pourtant. Ce n’était pas normal de déprimer « pour si peu ».

Alors je me suis demandée : pourquoi étais-je tellement mentalement attirée par ce fuck*** négatif ?

Au premier mail que j’ai reçu de ce genre, j’ai vu que c’était le message haineux d’un troll. Et pourtant j’ai lu jusqu’au bout. Mais pourquoi donc ? 🤔

Un peu comme lorsque l’on te raconte un drame et que malgré toi, tu veux entendre tous les détails sordides de l’histoire.

Ou lorsque tu allumes le JT, tu vois une nouvelle catastrophe du style un attentat, et que tu te tapes toutes les émissions qui détaillent le pourquoi du comment en images.

Pourquoi ce truc-là nous attire-t-il tellement bordel !! Serions-nous un peu masos sur les bords ???

En fait, je crois qu’en nous accrochant à la négativité, nous cherchons à confirmer nos plus grandes peurs (masos je vous dis).

Tu sais comme quand ton copain te couvre d’attentions mais a le malheur de dire UN truc en rapport avec l’un de tes complexes. Et que tu ne retiens que CA. Pas les milliards autres compliments. Juste CE truc qui était anodin dans sa bouche.

Ou c’est comme lorsque j’avais peur de l’avion (j’en parle plus en détail dans cet article car on peut dire que c’est du passé maintenant 😃) et que j’avais beau discuter avec des dizaines de personnes avec des arguments rassurants, mon cerveau n’accrochait vraiment que sur les arguments qui alimentaient ma peur.

En bref, tu veux confirmer ce que tu crois de négatif.

 

Alors comment sortir de cette merde ?

Comme je le répète souvent : c’est à nous de reprendre les choses en main. De choisir le bonheur. D’agir ses pensées. Et donc de chasser notre négativité.

Il n’était pas question pour moi de me victimiser. Mais de reprendre le POUVOIR ! ✊🏻

Je me donc suis mise à faire tout ce qui pouvait me faire me sentir mieux et inverser la tendance :

  • Je suis allée déjeuner et discuter avec une amie.
  • J’en ai parlé à d’autres de mes proches pour qu’ils me rassurent (merci à eux 💗).
  • J’ai supprimé chaque retour négatif, sans même plus les lire en entier (pas de négativité dans mon univers).
  • J’ai noté tous les retours positifs.
  • J’ai tenté de déconnecter mon cerveau en regardant une émission que j’aime.
  • Je suis allée faire un tour à l’air extérieur.
  • Je me suis ressourcée (et j’ai fêté !) avec une soirée dans mon cocon familial.
  • J’ai écrits des affirmations positives.
  • J’ai attendu que cela passe en gardant confiance dans la victoire de ma positive attitude ! ✊🏻

Il m’a fallu quelques heures pour que les sentiments d’excitation et de vibration vivifiante reprennent le dessus. Mais j’y suis arrivée ! 🤓

 

On ne peut pas supprimer totalement la négativité de sa Vie. Mais je crois qu’il est de notre devoir de ne pas restée engluée dedans.

Pendant longtemps, j’ai été dans l’extrême perfectionnisme de penser que c’était possible. Utopie totale ! Avec plus de 60 000 pensées par jour, c’est obligé que notre cerveau produise des pensées moins sympa.

Tu sais, notamment ces moments où tu ressasses une situation passée parce que tu aurais dû plutôt faire ainsi ou parce qu’elle t’a touché(e). Ou que tu te mets à stresser par anticipation pour une situation future en faisant le film dans ta tête (situation qui d’ailleurs n’arrivera certainement jamais).

(Je te vois hocher de la tête lol)

Et bien, j’ai appris, notamment grâce à la méditation, qu’il ne fallait pas dénigrer ses ressentis négatifs (si tu es intrigué(e) comme moi il y a quelques mois par la méditation, je t’invite à écouter cette interview que j’ai tournée au début de l’été avec Elisabeth Allier).

Pas essayer de les faire disparaitre totalement (c’est impossible de tout façon). Mais plutôt les accepter et les laisser passer. Rapidement lol !

Oui je sais, plus facile à dire qu’à faire !

Mais je t’assure qu’avec de la pratique régulière (de positive attitude ou de pratiques telles que la méditation), on y arrive de mieux en mieux.

De manière plus générale, je garde éloignée la négativité dans ma Vie par d’autres mesures :

  • Je ne fais pas entrer dans mes fréquentations des personnes foncièrement négatives et toxiques (pour rappel, nous sommes la moyenne émotionnelle des 4 personnes que nous côtoyons le plus).
  • Je regarde les infos avec parcimonie et certainement plus dans le détail d’images horribles
  • Je ne vais JAMAIS voir un drame au cinéma ou à la télé.
  • J’écris des affirmations positives tous les matins (je t’en reparlerai plus en détails une autre fois)
  • Je remplis mon carnet de gratitudes chaque soir (et j’ai créé un cours gratuit pour toi pour t’apprendre à faire pareil : http://eepurl.com/cVA4ID)
  • Entre autres choses…

Et toi ? As-tu des trucs pour garder éloignée de toi la négativité ? Viens nous les partager en commentaires.

Positivement,

Maude alias Maudus
Créatrice de bonheur de nouveau dans la lumière

Comme je te le disais, une pratique juste GENIALE pour habituer ton cerveau à penser positivement, c’est la gratitude. Dans mon cours en ligne par mail de 7 jours, je t’y explique ce que c’est, comment l’intégrer dans tes habitudes quotidiennes en t’amusant, et ce qu’elle peut t’apporter de bien. Il te suffit pour cela de t’inscrire ICI, c’est gratuit : http://eepurl.com/cVA4ID

Et sinon, pendant tout le mois de septembre et à raison d’une vidéo par jour, je vais booster au bonheur ceux qui le voudront, et leur partager toutes mes clefs et habitudes qui me permettent justement d’entretenir et d’améliorer ma positive attitude et mon bien-être. Découvre la page de vente de BONHEUR BOOSTER et rejoins-nous ICI pour que ta rentrée passe inaperçue, si tu te sens appelé(e) par ce que je propose : http://www.maudus.fr/bonheur-boosteur/

Reçevez mes 3 habitudes de Vie indispensables à mon bonheur (que je vous recommande !)

Signup now and receive an email once I publish new content.

Pas d'inquiétude, je déteste les spams et vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Merci pour ton inscription ! :-) Tu recevras dans quelques jours le début du cours par mail.