Blog à idées

Un blog à idées et conseils pour votre bonheur quotidien et des fêtes personnalisées et réussies
« Je n’ai pas l’argent pour… », une excuse bidon ?

« Je n’ai pas l’argent pour… », une excuse bidon ?

03.06.2017.

Ce type d’article est issu d’une catégorie de messages que je poste quasi quotidiennement sur ma page Facebook de Maudus dans une catégorie qui j’ai appelé « Mes célébraKIFFES ». Il s’agit de mes célébrations / kiffes / réalisations quotidiennes que j’ai envie de vous partager sans filtre, et qui font de moi une Super Nana conquérante et heureuse 😎.

Je vous vois déjà commencer à froncer les sourcils en lisant mon titre d’article du jour 🤔.
 
Je comprends, je m’attaque à un sujet parfois tabou (d’ailleurs j’ai le trac en écrivant ces lignes…), surtout en France.

 

Mais laissez-moi vous expliquer…

 

Je n’ai pas pour habitude de trop donner mon avis sur l’argent. La raison ? Parce que je suis ce qu’on pourrait dire « bien née ». Dans une famille qui n’est absolument pas dans le besoin, qui vie même plutôt très bien. Avec un Papa, issu d’un milieu modeste, qui a fait de belles et longues études et a réussi dans un métier qui rapportait beaucoup, assurant ainsi l’avenir financier de toute la famille.
 
Je me considère donc très chanceuse et je remercie mon Papa et la Vie pour cela chaque jour 💕 (exercice de gratitude que j’affectionne tant). Mais dû coup, je ne me suis jamais sentie « autorisée » à parler de « souci d’argent ». De peur que mon statut ne me légitimise pas à le faire.
 
Pourtant, ce n’est pas parce que je ne suis pas dans le besoin que je ne me prends pas parfois la tête concernant mes (non) rentrées d’argent ou mes dépenses.
 
Que je ne réfléchis pas à deux fois avant de dépenser.
 
Que je ne me bouge pas au quotidien pour essayer d’en gagner plus (moi et pas devoir compter sur mon père), encore plus depuis que je suis entrepreneure.
 
Bref, bref, bref. Voici ma réflexion du jour…
 
Hier soir, lors d’une chouette soirée afterwork entre femmes entrepreneures, nous avons abordé le sujet de l’argent et du manque de finances pour nous payer les formations qui nous faisaient envie pour évoluer dans nos compétences et faire avancer nos business.
 
L’une d’entre elle me disait notamment qu’elle était très intéressée par la retraite virtuelle pour entrepreneures géniales que je viens de lancer (et qui sera vraiment géniale ! 😃), mais qu’elle n’avait pas les moyens pour l’instant et qu’elle le ferait certainement lors de la prochaine édition (qui soit dit en passant – et j’ai oublié de le lui dire – sera certainement bien plus chère).
 
C’était la deuxième fois que j’entendais cet argument aujourd’hui.
 
Cela faisait écho à ce que me disait une amie plus tôt, concernant ses prochaines vacances : « Je n’ai pas le budget moi pour partir loin cet été moi ».
 
L’une des entrepreneures présentes à cette soirée dit soudain : « Oui mais si on le veut vraiment, on trouve l’argent qu’il faut. »
 
Ce n’est pas la 1ère fois que j’entends ce discours, et je dois dire que je suis de plus en plus d’accord avec cela 👍🏻.
 
Car si l’on creuse un peu, ce n’est pas l’argent le vrai fond du problème. C’est souvent une question de priorité ou de motivation.
 
Je parle bien sûr de personnes comme vous et moi, « qui ont des problèmes de riches ». C’est-à-dire qui n’ont pas à se tracasser pour des problèmes financiers graves. Qui ne manquent pas de choses fondamentales dans leurs vies. Qui ont une source de revenus régulière (que ce soit en travaillant ou via des aides ou via de l’épargne), un toit sur la tête, mangent à leur faim tous les jours, ont de quoi s’habiller, de l’électricité, de l’eau courante et chaude, certainement une voiture et un téléphone, se font plaisir en sortant de temps en temps au restaurant ou en partant en vacances (gratitude pour tout cela 🙌🏻 !)
 
Pas de personnes VRAIMENT dans le besoin qui galèrent au quotidien.

 

Je réalise, que lorsque je m’observe moi-même en train d’hésiter pour un achat, que ce soit pour une formation en ligne ou une fringue dans un magasin, la première auto-objection qui me vient est bien celle-ci : « Je n’ai pas l’argent pour acheter ça maintenant » « Ce n’est pas raisonnable ».

 
Mais c’est FAUX. Etant donné qu’il me suffirait de vendre ma voiture (par exemple) pour me payer 8 fois ladite formation et 125 fois ce même vêtement.
 
En réalité, je suis suffisamment « riche » pour me les payer (tout comme vous 👆🏻).
 
Mais si je creuse un peu, voici les deux raisons profondes pour lesquelles je ne les fais pas miens finalement :

  • Le produit ou service ne me plait pas suffisamment pour que je sorte mon portefeuille.OU
  • J’ai d’autres priorités de dépenses pour le moment (garder ma voiture, partir en vacances cet été, ou autre)

Dans les deux cas, ce N’EST PAS LE MANQUE D’ARGENT le réel problème.

 
On devrait donc plus souvent remplacer la phrase : « Je n’ai pas d’argent pour cela » par « Ce n’est pas ma priorité ou mon envie du moment ».
 
Et là, l’argent n’est plus une excuse et l’on prend toute la responsabilité de ses envies. J’aime bien plus ! 😌👍🏻
 
C’est Lyvia qui disait dans l’un de ses articles qu’on ne parle sans cesse de la crise et de la baisse du pouvoir d’achat en France mais que le dernier concert de Beyonce au stade de France était sold out en quelques heures.
 
Avouez que si vous deviez trouver demain l’argent pour aller au concert de votre star préférée du monde entier, ce serait soudainement plus facile pour vous.
 
S’il s’agit de quelque chose qui nous appelle et nous fait vraiment envie, on devrait AGIR et pouvoir trouver des sources de revenus nécessaires tels que (liste d’exemples non exhaustive issus d’histoire réelle de financement entendues autour de moi) :

    • épargner un peu chaque jour (même si c’est quelques euros que l’on met dans une boite)
    • vendre l’un de ses biens (vêtements, voiture, appareil d’électroménager, informatique…)
    • arrêter de fumer
    • réclamer à ses proches l’argent éventuel qu’ils nous doivent
    • décaler l’achat du prochain iPhone
    • mettre une chambre ou son appartement en location pendant ses vacances
    • vendre du muguet ou de la limonade en bas de chez soi
    • organiser une tombola (je pense à mon amie enseignante qui s’est démenée pour aider à financer un voyage scolaire de sa classe)
    • emprunter de l’argent à son conjoint ou un ami
    • etc, etc, etc

 

Et vous ? Quelle est la prochaine dépense qui vous fait vraiment envie et pour laquelle vous seriez prêt(e) à vous bouger ? 🙂

 

Puisqu’on parle d’argent, j’ai fait un rapide calcul : pour la semaine de déconnexion intelligente et enrichissante pour entrepreneurs géniales que je propose, il faudrait mettre :

 

13,3 € de côté par jour pour se la payer en une fois (c’est ce que nous avons dépensé au moins chacune lors de notre soirée networking pour boire un verre et grignoter),

et 4,5€ / jour si vous optez pour le paiement échelonné. Soit le prix d’un café.

 
Si elle ne vous fait pas suffisamment envie, ça c’est une autre histoire ou que je n’ai pas bien fait mon taff dans la page de présentation pour vous expliquer quels résultats géniaux elle vous apportera 😉 : http://www.maudus.fr/retraite-virtu…

Elle sera pourtant juste GENIALE ! Point. Je suis toute excitée à son idée et pourtant elle n’aura lieu que fin du mois. J’ai hâte hâte hâte !! 🤗🙆🏻🎊

 
Richissement,
 
Maude alias Maudus
Créatrice de bonheur qui nage dans l’abondance 🙂
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Reçevez mes 3 habitudes de Vie indispensables à mon bonheur (que je vous recommande !)

Signup now and receive an email once I publish new content.

Pas d'inquiétude, je déteste les spams et vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Author:

Laissez un commentaire