Blog à idées

Un blog à idées et conseils pour votre bonheur quotidien et des fêtes personnalisées et réussies
Je ne sais pas qui inviter à ma fête…

Je ne sais pas qui inviter à ma fête…

18.01.2016.

On parlait récemment de l’organisation de sa fête d’anniversaire avec une amie et elle m’a dit cette étonnante phrase, comme dépassée par cette problématique : « Mais je ne sais pas qui inviter ! ».  J’ai d’abord trouvé ça très surprenant comme réflexion mais aussi très intéressent… pour un sujet d’article ! 🙂
Ben oui en principe on sait qui on a envie de voir, qui fait partie de nos proches, non ? Eh bien ce n’est en réalité pas si évident que ça…
En la questionnant, j’ai compris que plusieurs problématiques se présentaient à elle : d’un côté, elle était en dilemme par rapport à ses propres envies (notamment des histoires de garçons si vous voyez ce que je veux diiiire…), de l’autre, elle se demandait si telle sphère d’invités allait bien s’entendre avec telle autre. Approchez-vous, je vous donne ici mes trucs et astuces pour déterminer qui inviter à votre fête

 

1) En matière de fiesta, point de règles tu appliqueras !

 

La problématique :  

Je pourrais facilement vous lister le type de personnes à ne pas inviter :

  • ceux qui ne vous invitent jamais en retour
  • les rabats-joie et critiqueurs
  • ceux que vous n’avez pas vu depuis des années
  • ceux qui ne semblent pas savoir s’amuser
  • ceux qui ne savent pas danser
  • les timides qui n’oseront pas parler aux autres
  • ceux qui mangent comme 4
  • ceux qui ne jouent pas le jeu et ne respecteront pas le thème de votre fête le cas échéant
  • ceux qui ce couche-tôt et partiront les premiers
  • etc, etc, etc

Ou alors ceux à inviter obligatoirement :

  • la famille pour éviter les susceptibilités
  • les voisins pour éviter les râleries concernant le bruit
  • les petits et petites ami(e)s de vos potes
  • ceux qui vous ont invité il n’y a pas longtemps. Eh oui il faut bien rendre la pareille !
  • etc, etc, etc

Et pourquoi pas en faire un tableau excel du nombre d’invitations que vous avez eux des uns et des autres tant que vous y êtes !

Je vous raconterais peut-être un jour toutes les raisons pour lesquelles je ne suis pas fan des mariages en grandes pompes. L’une d’entre elle est parce que c’est une fête qui échappe souvent complètement aux deux protagonistes, sensés être les stars de l’évènement, et dont les familles qui ont plein de désideratas s’approprient, notamment en ce qui concerne le choix des invités

 

La solution :

En réalité je suis d’avis qu’il n’y a pas de règle en matière de fiesta ! Ce n’est pas la raison qui doit opérer, mais l’émotionnel. Vos envies quoi ! Eh merde qu’est-ce qu’on s’en fout que ce soit quelqu’un que vous n’ayez pas vu depuis longtemps ou qui ne vous as jamais invité en retour si vous avez envie de voir cette personne ?!

Comme je vous explique ici, pour moi une fête est avant tout un moment de partage entre gens qui s’apprécient. A l’inverse, on ne devrait pas inviter quelqu’un que l’on a pas vraiment envie de voir à partager de tels moments, par obligation. Cela doit rester un moment de plaisir simple, sans contrainte, de non prise de tête pour vous.

dessin qui inviter

 

2) Tes envies tu définiras et assumeras

 

La problématique :  

Mais que faire lorsque l’on n’arrive pas à identifier ses envies (ah bon c’est possible ça ?!). Eh oui ! J’en ai pas l’air comme ça mais je suis LA PRO des dilemmes avec moi-même. Je peux être indécise quant au choix d’une soirée plutôt qu’une autre, savoir quelle attitude adopter avec telle personne, concernant le choix d’un plat au restaurent, d’un mot plutôt qu’un autre dans un article comme celui-ci, etc, etc.
Sur ma page « A propos », vous pourrez constater qu’on me dit « DETERMINEE » comme nana. C’est complètement le cas. Mais une fois que je sais ce que je veux ! 🙂

Mes proches, ceux qui doivent supporter mes monologues avec les différentes options, les arguments et contre-arguments, pourront vous le confirmer (merci à eux ! :-*). Je peux donc comprendre que l’on puisse hésiter quant/sur à sa liste d’invités.

Dans le fond, si l’on interroge notre petite voix intérieure, je crois que l’on sait déjà ce dont on a réellement envie. Il s’agit seulement de se l’avouer à soi-même et de l’assumer ! C’est souvent une opposition entre votre cerveau et votre coeur. Entre votre raison et votre envie profonde.

 

La solution :

Moi je sais finalement quelle est la bonne option en fonction de ma réaction lorsque mes proches finissent par me conseiller. Si la réponse n’est pas celle dont j’ai réellement envie, je suis déçue et essaye même de les faire changer d’avis dans leur conseil (relou la meuf !).

 

Pour en revenir à l’élaboration de votre liste d’invités, je vous propose un petit exercice :

  1. Noter les premiers noms qui vous viennent à l’esprit. Ceux-ci sont généralement vos valeurs sûres, vos amis proches, les invités incontournables.
  2.  

  3. Noter ensuite ceux pour lesquels vous hésitez et posez-vous les questions suivantes concernant chacune de ces personnes (no stress, personne n’aura jamais connaissance de cette liste, c’est promis ! ;-)) :

    – L’imaginez-vous en train de s’amuser à votre soirée ?
    – Vous sentez-vous en quelque sorte obligé(e) de l’inviter, par exemple pour éviter la réflexion de proches ou amis présents à votre fête et mécontents si elle ne l’était pas ?
    – Imaginez le déroulement de votre évènement sans la présence de cette personne. Que ressentez-vous ? Etes-vous déçue si elle n’était pas là ?
     
    Si vous répondez OUI – NON – OUI, c’est qu’il y a de fortes chances que vous ayez envie de l’inviter.

  4.  

  5. Laissez de côté cette histoire de liste pendant 1 ou 2 jours puis revenez-y. Avez-vous repensé régulièrement au fait d’inviter ou non telle personne dans la colonne « hésitation » ? Est-ce une problématique qui revient souvent à votre esprit ?

 
Si telle personne vous « hante », c’est que vous êtes très concerné(e) par la question et qu’il y a certainement une peur qui se manifeste derrière cette idée d’invitation. Tentez de déterminer quel est le réel fond du problème avec un tel et s’il vous semble surmontable, invitez-le ! De toute façon la problématique risque de se présenter à nouveau un jour ou l’autre…

 

 

3) En l’entente entre tes différents invités confiance tu auras

 

La problématique : 

On a tous plusieurs groupes d’amis ou connaissance : la famille, les amis d’enfance, les collègues de travail, les camarades de classe, les nouvelles rencontres, les simples connaissances à potentiel amical.
Chacun venant d’univers différents, on peut légitimement se poser la question de l’entente entre eux. Vont-ils trouver des sujets de discussions commun si je les réunis tous au même endroit ? Vont-il tous adhérer au type de fête, aux jeux ou animations que je vais proposer ? Oui mais ils ne boivent pas tous la même chose. Tous n’aiment pas danser. Ils écoutent des styles de musique différents….Raaaaaaaaaaaaah #prisedetête !

Vous voyez, je me pose également toujours la question de savoir si telle groupe va bien matcher avec tel autre.

 

La solution : 

En réalité, je suis pour la mixité et le mélange des genres. Finalement, vos groupes d’amis ont déjà tous un point commun : VOUS ! Si vous vous êtes liés d’amitié avec eux, c’est qu’ils ont forcément des valeurs communes, un feeling équivalent…ce sont forcément des gens cools. Et la coolitude, c’est universel !

Et puis c’est également de leur responsabilité de s’amuser, s’adapter et se mélanger aux autres. Lors de ma dernière fête d’anniversaire – mes 30 ans – j’ai réussi à faire déguiser des amis totalement récalcitrants à la chose :-). Ils sont venus, ont joué le jeu et se sont bien amusés d’après leurs retours. C’est à vous d’être fédérateur, et audacieux !

Ma seule limite est si je n’imagine vraiment pas telle connaissance s’amuser à ma soirée ou adhérer au thème.

L’important est en réalité de savoir si VOUS avez envie de les voir à votre fête et de passer du temps avec. On en revient à la problématique de vos envies #cqfd !

Vous pourrez aussi détendre l’atmosphère et les aider à briser la glace grâce à des animations ciblées sur des sujets de conversation (à venir bientôt dans la boite à idées) ou en les présentant les uns aux autres (un prochain article à venir sur ce thème).

 

En conclusion, suivez-vos envies, faites vous confiance ainsi qu’à vos invités et en leur capacités de se présenter et de s’amuser !

 

Et vous ? Quelle est votre méthode pour déterminer qui inviter à l’une de vos fêtes ?

Venez me raconter tout cela dans les commentaires ci-dessous !
N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Reçevez mes 3 habitudes de Vie indispensables à mon bonheur (que je vous recommande !)

Signup now and receive an email once I publish new content.

Pas d'inquiétude, je déteste les spams et vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Author:

Laissez un commentaire