Je me tiens bien droite, les pieds ancrés solidement dans le sol, me tenant d’une main au siège devant moi. Je suis dans le tram strasbourgeois qui m’emmène vers l’école dans laquelle je donne des cours. Il est tôt pour moi, le réveil a été dur, mais en cet instant, je me sens pleinement éveillée, mon esprit est clair. Je suis droite, sûre de moi, bien dans mes baskets que j’aime trop, au sens propre comme au figuré. Je sens que mes 1m77 me portent solidement vers cette nouvelle journée qui me réserve certainement des surprises.

J’ai un peu le trac. Cet après-midi, j’anime un nouveau cours de détox digitale. Une nouveauté que j’ai moi-même initiée avec entrain, passionnée par le sujet sur lequel je chemine dans mon propre développement personnel. Pourtant, comme souvent, j’ai peur du regard de mes élèves, de comment mes propos vont être accueillis. Vont-ils m’écouter ? Vais-je réussir à les intéresser ? Et s’ils se moquaient de moi ? Je chasse cette idée rapidement. Pour une fois, je n’ai pas trop été envahie par les doutes de mon mental en préparant mon intervention. J’ai pourtant choisi l’audace, je vais les guider dans une méditation de groupe héhé…

Et soudain, un éclair de lucidité. En regardant la ville ensoleillée défiler sous mes yeux, une vérité évidente me traverse comme cela m’est parfois arrivé dans ma vie (et de plus en plus je dois le dire). Je ne suis qu’un véhicule. Peu importe comment l’expérience que je vais proposer sera accueillie, mon job est de le faire, le reste appartient à ceux qui la vivront. Peu importe comment ils jugent ce que mon enveloppe corporelle, celle de Maude, va leur communiquer via des mots ,car je ne suis qu’un canal. Je ne suis qu’un outil pour transmettre des messages que j’ai compris, pour les aider, les guider s’ils sont prêts à les entendre. Je ne maîtrise rien de la réception. Je ne suis même pas sûre de maitriser l’émission. Je sais ce que je veux transmettre, comment cela sortir ça,🤷🏻‍♀️…on verra.

Mon ego aimerait bien tout connaître à l’avance, tout contrôler pour se rassurer, mais c’est impossible. Et fatiguant aussi ! Je me laisse aller. J’ai confiance. Je suis là, les pieds ancrés au sol dans ce tram qui m’emmène et j’ai conscience de n’être qu’une pièce du puzzle, que quoiqu’il arrive, si je suis mon envie de transmettre, tout ira bien.

Je repense au reportage que j’ai vu il y a deux soirs qu’une amie m’avait envoyé et qui comme de pas par hasard #synchronicité, correspondait exactement à ce que j’avais besoin d’entendre (« L’acceptation de soi » sur la chaîne Tystria sur Youtube. Alerte : il est chelou si tu n’es pas encore éveillé(e)). J’ai compris tous les mots et les concepts alors que je me me sens pour l’instant incapable de te les retranscrire. Mais c’est bien ça : je ne suis qu’une partie de ce grand tout. Et en allant à ce cours aujourd’hui et en délivrant un message original, un message qui me correspond vraiment et en quoi je crois du plus profond de mon âme, je sais que je fais ce qu’il est attendu de moi à un niveau plus grand, que je ne peux pas me tromper.

Quelques heures plus tard, je reçois mon message hebdomadaire de l’Univers :

NB : Wooow vraiment bizarre !!!! Impossible de remettre la main sur le mail en question alors que je ne l’ai pas supprimé et qu’il ne se trouve pas dans la corbeille qui ne se vide pas automatiquement. Il a mystérieusement disparu, comme si peu importait les mots exacts, que seules les certitudes qu’il m’a laissé et ce que j’en ai compris suffisent. C’est en cherchant dans mon presse-papier que je l’ai retrouvé car je l’avais copier-coller…

« Whether you see it, feel it, or know it, Maude, right now you’r being provided for.
And you always will be. Get it ?
The Universe »

Tout est déjà là. Je suis prévue pour cela. Je suis au bon endroit.

Je souris. Comme d’habitude, il vise juste. Normal, il sait avant moi.

Dans la seconde, un étudiant demande à me parler en privé. C’est très inhabituel, je le sens gêné. Il me dit suivre mes activités sur Maudus et me demande timidement si je peux l’aider pour améliorer sa confiance en lui. Bien sûr, ce serait un plaisir 😃 ! Mon aura rayonne plus grand à cette idée. En quelques phrases, je trouve instinctivement et lui propose des pistes de réflexions. Quoiqu’il se passe dans le reste de cette journée, je SAIS que je devais être là rien que pour cet échange. Merci !

Mon cours de détox digital se passe bien. Je suis connectée 😌. Je ne dis pas les mots exacts que j’avais noté sur ma fiche, l’ordre est différent, les idées se mêlent et s’enchaînent mais c’est fluide, je ne vois pas le temps passer. Je n’ai peut-être pas touché les 28 personnes devant moi, ou du moins à différents niveaux, c’est certain, mais j’ai vu certaines lueurs s’allumer dans des regards, des têtes hocher, des sourcils se froncer aussi (je ne le prends pas pour moi, c’est trop léger comme sensation. Tout est okay et appartient à chacun). Des questions intéressantes ont été posées aussi et certains sont venus se livrer à moi pendant que nous nous rendions dans le parc pour méditer, avant et après. Cela n’arrivait jamais auparavant, quand je ne me livrais pas, quand je maitrisais chaque paramètre et que je donnais aussi mes cours de droits plus rigides et lourds. Comme c’est plus moi d’avoir un contact humain ainsi ! Que de barrières je me mettais avant ! Que je me sens riche de cette journée et il n’est que 16h 😊.

La fin de celle-ci mérite un autre récit tellement elle est également précieuse en enseignements pour moi.

N’hésite pas à partager cet article s’il t’a plu et à le commenter.

A demain,

Maude alias Maudus, canal de l’Univers comme toi

Loin de mon ordinateur trop occupée à vivre ces derniers temps, mon intention est de remettre à plat ce que j’ai à te proposer sur mon site (www.maudus.fr) et qui navigue dans ma tête depuis un moment. Je vais notamment clore le chapitre « méditation » pour me consacrer à une nouvelle thématique sur laquelle je n’ai pas encore mis le doigt. Entends moi bien, je suis toujours in love de la méditation, je la pratique, je vais proposer d’autres dates de méditation de groupe sur Strasbourg, mais j’ai envie de te parler d’autre chose (même si je ne sais pas encore quoi). Je t’explique ça tout bientôt 🙂



P.S : Photo de mes vacances d’été où je me sentais aussi à ma place en compagnie de ces arbres majestueux bien ancrés dans la Terre.

Reçois mes articles inspirants par mail et une méditation en cadeau pour te reconnecter à la légèreté et l'instant présent

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas d'inquiétude, je déteste les spams et vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Merci pour ton inscription ! :-) Tu recevras très vite le début du cours par mail.