C’est quelque chose que j’ai constaté et écrit pour moi depuis un moment déjà. Lors d’un de ces fameux exercices d’écriture pour me demander si j’étais pleinement moi et que je n’avais aucune peur, qu’est-ce qui serait vrai ?

Être sous la lumière, ai-je écrit spontanément. Une évidence.

Et j’ai réalisé après coup que cette phrase avait plusieurs significations.

D’abord, j’aime le soleil. Pas pour me faire griller comme un crêpe sur une plage sans crème solaire. Je ne suis pas faite pour avoir trop chaud. Genre mon corps ne supporte pas au-delà d’une certaine température…#irritable #molle #bonneàrien #jaimepas

Non, je te parle de la lumière.

Le Printemps est la saison dans laquelle je me sens le mieux. Le soleil est là. Les journées sont de plus en plus longues. Il fait juste bon. J’adoooore ! 😍

La lumière du soleil, qu’elle m’atteigne directement ou non, suffit à me remplir d’une énergie débordante (déjà que j’en ai pas mal !).

Elle me donne envie de faire tellement de choses. De démultiplier mes projets. De vivre des programmes. De foncer. De profiter. D’humer. De chiller. De sourire. De me faire belle. De sortir. De partager…

Ce weekend, c’était le pied ! 🙂

Il peut faire frais mais tant qu’il y a du soleil, je suis au max de ma forme. Batteries rechargées à bloc. Moral au beau fixe. Je kiffe sans rien de plus.

Je crois que mon papa l’avait compris rapidement. C’est pourquoi ma chambre d’enfance était orientée plein Sud et possédait une grande baie vitrée donnant sur le jardin 🤗

J’aimais faire mes devoirs, dessiner, créer, écrire, geeker face à la fenêtre.

Mmmm le souvenir du soleil du soir sur ces vitres me donne du baume au coeur.

Je vais bientôt chercher un nouveau lieu de vie et sans concession, l’un de mes critères incontournables sera la luminosité.

Rien que l’idée d’être dans un appartement sombre, avec des petites fenêtres, bas de plafond, avec de petits espaces me donne une sensation d’étouffer (Frisson d’horreur qui me traverse).

Telle une plante, sans lumière, je meurs.

Mais j’aime aussi être sous la lumière des projecteurs. J’aime briller. J’aime qu’on me regarde.

Pas tout le temps. Quand je suis dans mon élément.

C’est donc naturellement que gamine, au centre aéré, je participais à chaque spectacle de danse sur scène. J’étais tellement dans mon élément !

Qu’au collège, j’ai monté un groupe de danse avec des copines pour une autre représentation sur scène.

Qu’il y a quelques années, j’ai fait plusieurs représentations en tant que Claudette dans un spectacle de musique classique humoristique.

Que je fais régulièrement des défilés de mode en tant que mannequin (comme il y a 10 jours encore avec ce podium). Le moment que je préfère : quand j’arrive dans la lumière et que tous les regards se tournent vers moi.

J’aime être dans la lumière.

De même, cela ne me dérange pas de prendre la parole en public.

Cela ne veut pas dire que je n’ai pas peur hein. J’ai toujours un méga trac d’enfer. Le coeur qui bat à 10 000 et peur de ne pas assurer.

Mais une fois que cela commence, je suis à ma place. Je surkiffe. Avant, pendant et après.

C’est important d’avoir conscience de cette vérité : j’ai besoin de vivre sous la lumière.

Cela me permet d’être en accord avec qui je suis vraiment (derrière les couches de peurs), de vibrer la bonne énergie et d’attirer à moi des opportunités dont j’ai besoin pour exploiter mon plein potentiel.

C’est ainsi que l’Univers m’a plusieurs fois entendue depuis mes 2 ans et demi d’activités avec Maudus.

Je suis passée à la télé sur France 5 dans l’émission « La Quotidienne » pour parler de l’organisation des fêtes (pour le voir c’est ici : https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=cZYpI8I7AeI). C’est drôle car je garde très présent en tête cette sensation de projecteur qui m’éclairait le visage.

Un de mes articles est paru dans le Huffington Post mettant en lumière qui je suis et mon activité.

Et c’est ce même article qui m’a apporté l’opportunité d’être interviewée en vidéo pour France Info aujourd’hui, à propos des photos et de l’instant présent. Je passerai dans l’émission « L’instant module » dans les prochains temps 🤗

Comme d’habitude, je n’ai pas hésité quand on me l’a proposé ; c’est ainsi que je suis la meilleure et que je peux transmettre au mieux mon message : sous la lumière.

Comme d’habitude, j’ai eu le trac me demandant si j’allais assurer, ce que je devais dire, me rappelant que je ne devais pas trop être dans le contrôle, et qu’être moi suffisait.

Comme d’habitude, cela m’a apporté une dose d’énergie vivifiante (l’état dans lequel je suis quand j’écris ces lignes) et je suis trop fière de moi. Je vais sourire toute ma journée !

Je suis faite pour vivre sous la lumière (le soleil pointe le bout de son nez au moment où j’écris ces lignes 🌞).

Savoir ce qui est vital pour moi, est essentiel pour savoir dans quelle direction aller.

J’ai envie de finir avec cette citation de Marianne Williamson accrochée sur mon mur d’inspiration à côté de moi :

« Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, mais que nous soyons puissants au-delà de toute limite. C’est notre propre lumière qui nous effraie le plus. »

Avec de la pétillance dans les yeux,

Maude alias Maudus
Ecrivaine et créatrice de bonheur qui te raconte sa vie totalement libre !

Si cet article t’a apporté quelque chose, n’hésite pas à le commenter, le partager ou me payer un coup à distance : http://urlz.fr/6OXI

P.S : J’ai vécu une super belle séance individuelle d’accompagnement la semaine passée avec une cliente, qui m’a donné envie d’en faire d’autres. Si tu souhaites que je t’aide à te poser les bonnes questions pour ton bonheur, écris-moi en MP.

Reçevez mes 3 habitudes de Vie indispensables à mon bonheur (que je vous recommande !)

Signup now and receive an email once I publish new content.

Pas d'inquiétude, je déteste les spams et vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Merci pour ton inscription ! :-) Tu recevras dans quelques jours le début du cours par mail.