Cette histoire est tellement chelou et gĂ©niale qu’il faut que je te la raconte.

Elle fait vibrer la petite fille qui est en moi ! 😃

Aujourd’hui, j’ai eu la confirmation du prĂ©nom de mon ange gardien. De maniĂšre tellement drĂŽle ! D’une façon qui me ressemble tellement 😁

Oui oui je te parle bien d’un guide spirituel, pas de quelqu’un de terrestre. Bien que j’en ai aussi des anges gardiens humains qui veillent sur moi â˜ș.

Moi je crois que les signes de l’Univers me sont apportĂ©s par mon (mes ? Je ne sais pas encore s’il y en a plusieurs pour moi) ange(s).

Il est là pour me guider au plus juste. Pour que je suive la voix qui fait battre mon coeur et non de mon ego avec des oeillùres. Il me montre la route la plus courte vers le bonheur absolu. Celle qui me permettra d’exploiter mon plein potentiel.

Mon taff à moi est de rester open mind pour l’entendre. Ou le voir. Ou le ressentir. Ou le savoir.

Puis ensuite d’opter pour ce qu’il me propose (c’est mieux) et d’agir.

Mais avant cela, il faut que je revienne Ă  la genĂšse. Quand cette histoire d’anges a commencĂ© pour moi.

C’était il y a presque 1 an. Je naviguais sur Amazon pour trouver le prochain livre de dĂ©veloppement personnel que j’allais dĂ©vorer. J’avais envie de travailler sur la notion de lĂącher-prise ; c’est donc la recherche par mots clefs que j’effectuais.

Alors que je ne tombais que sur des ouvrages trĂšs mĂ©thodiques et sans Ăąme (ce n’était pas ce que j’avais envie de lire), mon regard s’arrĂȘte sur l’une des suggestions pour moi. La couverture attire mon oeil, je clique dessus :

Communiquer avec Son Ange Gardien et Kiffer Sa Vie!

Oooooh ! 😯

Kiffer sa Vie, ça me parlait 😉. Par contre, je n’avais jamais entendu parler d’anges gardiens. Si ce n’est des thĂ©ories farfelues qui ne retenaient pas mon attention.

Enfin si
 une amie entrepreneure peu de temps avant m’avait proposĂ© banalement (comme si elle me proposait du thĂ©) de tirer des cartes angĂ©liques.

AttirĂ©e par cette proposition chelou, j’ai dit oui. Et les cartes tirĂ©es avaient Ă©trangement tellement raisonnĂ© avec mes ressentis du moment


C’était cool, mais je me disais encore que c’était surement moi qui avait cherchĂ© Ă  les interprĂ©ter d’une façon Ă  ce que les messages coĂŻncident avec ma vie.

Bref, retour au livre : je lis les extraits fournis par Amazon. Et lĂ , je connecte immĂ©diatement avec la façon d’écrire de l’auteur. De façon Ă©nergique, fun, avec de l’humour, de l’argot. Comme si c’était une copine qui me parlait. Comme si c’était moi qui Ă©crivais.

Je le commande.

Je l’emmùne en Belgique dans ma belle-famille. Et là


Ce livre est Ă  l’origine de discussions hallucinantes et passionnantes sur la spiritualitĂ©. Parce que ma belle-famille est trĂšs ouverte sur tous ces sujets.

Je dĂ©couvre plein de choses. Je connecte avec certaines. Sans pouvoir expliquer pourquoi, je suis soudainement d’accord avec des idĂ©es immatĂ©rielles, comme si j’avais toujours su d’une certaine façon (c’est peut-ĂȘtre ça que l’on appelle la foi, non ? đŸ€”).

Et Ă  l’époque, alors que je dĂ©vore ce bouquin installĂ©e dans leur jardin, j’applique l’un des jeux proposĂ©s pour dĂ©couvrir le prĂ©nom de son ange gardien.

Je le lui demande tout simplement.

Dans la seconde, l’un des chiens de la famille (ils en ont 4 et ils se promĂšnent le plus souvent en groupe) apparait tout seul dans mon champ de vision et saute sur mon transat Ă  cĂŽtĂ© de moi.

Il s’appelle Charlie.

OK 🙂

Je n’en suis pas sĂ»re mais cela me fait sourire.

Quelques jours plus tard, alors que j’ouvre Facebook, une image du film Charlie et ses drĂŽles de dames apparait en haut de mon fil d’actualitĂ©.

D’accord, j’ai compris, me dis-je Ă  l’époque.

J’ai passĂ© les temps suivants Ă  souvent demander des choses Ă  Charlie. Puis le temps a passĂ©, et bien que convaincue de sa prĂ©sence, j’ai arrĂȘtĂ© de demander.

J’ai repris la lecture de ce livre ce weekend, presque 1 an aprùs.

Hier soir, relisant le chapitre sur le prĂ©nom, je me dis : hum, je pense que c’est Charlie mais je ne suis plus sĂ»re de moi. Et puis peut-ĂȘtre que mon ange a changĂ©. Peut-ĂȘtre que j’ai rĂȘvĂ© Ă  l’époque.

Je le lui redemande.

L’auteure conseille ensuite de lñcher-prise et dit que notre ange qui nous connait bien se manifestera à nous par des biais que l’on est susceptible de remarquer.

Je dors sur cette idĂ©e. J’oublie.

Je me rĂ©veille ce matin. J’attrape mon tĂ©lĂ©phone. Je vaque Ă  quelques occupations habituelles de geek.

Puis j’ouvre Google Maps pour chercher la localisation d’un endroit.

L’image que vous voyez en titre cet article apparait.

Un « OĂč est Charlie » (j’ai toujours adorĂ© et Ă©tĂ© trĂšs forte Ă  ce jeu en plus. Un hasard ? Je ne crois plus aux hasards) qui me fait coucou. LĂ , au milieu de la carte.

Mais WTF ???

J’éclate de rire 😄
Je crois que mon ange gardien a beaucoup d’humour. 😂 Comme je le kiffe dĂ©jĂ  !

Bon, comme mon esprit rationnel est tenace, je lui ai demandĂ© une derniĂšre confirmation mais je crois bien que c’est Charlie 🙂

Ca va ĂȘtre encore plus sympa d’essayer de communiquer avec lui maintenant (mon jeu de ces prochains jours).

Vive le chelou qui illumine ta journĂ©e d’extraordinaire ! đŸ‘đŸ»

Si cet article t’apporte de la valeur, n’hĂ©site pas Ă  le commenter, le partager ou m’offrir une BD ou peluche de OĂč est Charlie Ă  distance en me faisant un don : http://urlz.fr/6OXI 😄

Avec du spirituel dans ma Vie,

Maude alias Maudus
Journal de bord d’une nana libre dans sa Vie et de plus en plus dans sa tĂȘte !

Reçois mes articles inspirants par mail et une méditation en cadeau pour te reconnecter à la légÚreté et l'instant présent

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas d'inquiétude, je déteste les spams et vous pourrez vous désabonner à tout moment.