Il faut que tu lises la première partie de cet article pour comprendre de quoi je te parle : http://www.maudus.fr/je-cherche-le-mode-demploi-pour-lacher-prise/

Depuis quelques jours, je me demande pourquoi on associe toujours la JOIE au lâcher-prise.

Hum hum, ne serait-ce pas là la clé ? Me concentrer sur cette chose que je connais bien pour arriver à ce résultat que je cherche tant ? 🤔

La joie, j’aime ça ! Je suis une nana joyeuse je crois.

Et pourtant, alors que j’ai tout mis en place dans mon quotidien pour la ressentir le plus souvent possible, j’oublie souvent de le faire (dingue de complication le cerveau humain quand même ! 😣).

Je fonce, j’agis, je pose les prochaines actions qui me permettront de vivre des trucs super chouettes. Puis quand le moment arrive, j’oublie de me réjouir et de savourer ce que j’avais programmé, déjà la tête dans la suite.

J’ai honte mais il m’arrive de remplir mon agenda de programmes extraordinaires puis d’avoir déjà la tête vers le programme suivant ou trop dans l’organisation de celui que je suis en train de vivre au lieu d’être dans la joie de ce qui est déjà là. Shame on me ! 😣

Je suis obsédée par la quantité plutôt que la qualité je crois.

J’en oublie que le bonheur n’est pas la destination mais bien le chemin. Shame on me ! 😣
Que tout est déjà là ! Je n’ai plus qu’à profiter et prendre du plaisir.

Fucking obsession du toujours plus ! De l’idée « le bonheur c’est après ça ». Mais bordel de m…. IL EST DEJA LA LE BONHEUR (Christophe Mae est d’accord avec moi #okjesors 😅)

 

Cela m’a frappé en pleine tête (encore !) quand arrivée à Paris ce weekend pour un séjour génial entre soeurs, celle qui habitait là-bas nous a accueillies avec un grand sourire nous disant combien elle était contente de nous voir et se réjouissait de ce que nous allions vivre ensemble.

Mais putain ouais ! Moi aussi je voulais ça : me réjouir et être contente d’être là ! Je l’étais, mais pas à la hauteur de l’évènement. Je ne ressentais pas les pétillements intérieurs et cette envie de sautiller sur place. Je ne souriais pas de toutes mes dents les yeux brillants. Et je ne l’exprimais pas à voix haute.

J’avais oublié de me connecter complètement à ma JOIE.

J’ai très vite rectifié le tir pour me connecter à l’instant présent avec elles et SAVOURER 😃 Mais cela m’a demandé de faire un switch en moi.

Alors depuis mon retour, je pratique cet exercice du matin dans mon carnet :

1) Je regarde ce que j’ai « à faire » aujourd’hui, ce sur quoi j’ai envie d’avancer, et je me demande comment faire en sorte que ces actions me mettent en joie. Je te donne un exemple : Je suis dans les recherches d’appartement. Plutôt que de suivre ma to-do-liste de tous les trucs qu’il faut faire pour trouver le lieu de mes rêves, je me demande quelle action résonne la plus juste en moi aujourd’hui. Laquelle me fait la plus envie (je ne transige pas sur au moins 1 voire 2 actions à poser par jour) et comment je peux la transformer à ma façon afin qu’elle me plaise le plus. Là je viens de concevoir un tableau de nos critères de recherche avec humour afin de le communiquer à l’un de mes contacts. Hier j’ai appelé une nana qui m’avait fait bonne impression pour prendre rdv et ça me réjouit d’avancer dans le flow sur ce dossier. 
Je décline chaque action en quelque chose de réjouissant et j’essaye d’y mettre de la joie. 
Pour les trucs vraiment relous genre de la paperasse administrative par exemple, ben j’y ajoute une récompense à la fin qui me ravira et me donnera hâte ! 🙂

2) Je prends un instant pour penser aux petites et grandes choses de ma journée puis de ma semaine qui me réjouissent et pour me connecter à la JOIE de les faire. Aujourd’hui, mon plaisir sera de prendre mon temps, d’aller faire des courses au magasin BIO, d’écrire (c’est mon 3ème article du jour, inspirée je suis), d’avancer sur mon livre et de faire du tri. Je me connecte à la satisfaction de l’après avoir réalisé toutes ces choses. 
Je me réjouis aussi à l’avance pour le repas avec une amie demain, le ciné avec d’autres vendredi, ma nouvelle paire de lunettes que je vais commander samedi ou la famille que je vais voir ce weekend 😃

3) J’ai décidé de m’imaginer déjà naviguer au quotidien dans le lâcher-prise et d’ajouter des symboles drôle pour m’y faire penser. Par exemple, je vais marcher en imaginant avoir des chaussons sous forme de nuages doux et légers qui me porteront (plutôt que je les porte). C’est pour moi un très beau symbole de ce ressenti. Cela m’amuse d’avance de sortir dans la rue après avec mes chaussons nuages ! 😄 J’ai d’autres symboles qui m’accompagneront mais je les garde secrets.

4) Puis dans mon carnet de gratitude du soir (toujours lui), je remercie pour « tous ces moments de joie ». L’exercice est le même que d’habitude mais c’est la formulation qui pose une intention différente.

Et voilà mes tips du moment. Je vais tester tout cela sur la durée et je te dirai si ça marche 😉

N’hésite pas à commenter l’article et à les partager s’ils te plaisent !

A moi le lâcher-priiiiiiise et la joie quotidienne youhouuuuuuu! 😃

Avec amusement,

Maude, qui sent bien son âme d’enfant là tout de suite 😊

Pour ne louper aucun de mes tips, abonne-toi ici : http://eepurl.com/dvOYd1

Je te propose aussi en exclu ma conférence de l’autre soir filmée avec tous mes secrets pour apprendre à méditer seul(e) dans le plaisir et en retirer un max de bien-être. Prix de 24 €, écrits-moi en MP si tu es intéressé(e)

Reçois mes articles inspirants par mail et une méditation en cadeau pour te reconnecter à la légèreté et l'instant présent

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas d'inquiétude, je déteste les spams et vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Merci pour ton inscription ! :-) Tu recevras très vite le début du cours par mail.