Aussi étonnant que cela puisse paraître, oui, il faut parfois motiver ses invités pour qu’ils participent à un évènement festif (au sens large du terme – voir mon article sur la définition d’une fête), et ceci malgré la promesse de victuailles, boissons en tous genres et un chouette programme !

Certains ne savent pas quoi répondre, comment s’organiser, d’autres s’en fichent et préfèrent rester peinards chez eux, d’autres sont fatigués d’avance,…etc (d’ailleurs si vous vous reconnaissez, venez me dire en commentaires quelles sont vos autres raisons, cela m’intéresse !).

Mais que faire quand on a organisé un super évènement pour passer du temps avec ses amis et que ses invités tardent à répondre à l’invitation ? Comment motiver les troupes ?

 

Quand j’étais plus jeune, je ne comprenais pas que tout le monde ne soit pas comme moi 😇 : toujours partant(e)s pour tout, enthousiastes à l’idée de tester une nouvelle activité, envie de faire la fête dès que l’occasion s’en présentait, no problèmo pour se coucher tard…etc. Oui mais le fait est que nous sommes tous différents (et c’est tant mieux !) ! Avec la sagesse de l’ââââge j’ai appris à accepter et respecter les envies des autres.

Mais encore aujourd’hui, je ne peux m’empêcher d’être toujours très déçue quand je passe des heures à concevoir un programme et son invitation stylée et que je ne suis pas assaillies de réponses positives à mon invitation par mes amis dans les minutes suivant l’envoi de mon message. Pire, mon moral peut dégringoler au fur et à mesure des absences de réponses ou des annulations de venues à l’approche du jour J.

dessin de maudus article motiver invites fete
Mais oui quoi ! Je mets tout mon coeur et ma créativité dans la création et l’organisation de la chose, j’ai à coeur de concevoir une fête pendant laquelle tout le monde va s’amuser, se sentir bien, ne manquer de rien, …et tout le monde s’en fiche snif…personne ne m’aiiiiime ! #calimerovoice 🙁

En réalité, je pense que seuls les organisateurs passionnés comme moi savent l’investissement (affectif, en temps et en logistique) que cela prend et certains invités ne le mesurent tout simplement pas.


Avec le temps j’ai pu déterminer qu’il existait 5 catégories d’invités :

  • Les fantômes.

    Ce sont ces invités qui ne répondent jamais à vos invitations, même pas pour vous dire qu’ils ne viendront pas ou que cela ne les intéresse pas. Et d’ailleurs si vous réfléchissez, vous ne vous souvenez pas la dernière fois que eux-même vous ont invité en retour…

Conseil : au terme d’un certain quota d’invitations à déterminer selon votre propre conscience, il faut tout simplement ARRÊTER DE LES INVITER  (ou les  inviter  pour  la  forme si cela peut poser un problème diplomatique amical ou familial). Mais il faut arrêter de les compter dans la liste des présents. De toute façon ils ne te répondront pas. C’est dommage parce que si tu les as invité c’est que tu apprécies leur compagnie, mais c’est comme ça ! Vous vous croiserez peut-être, à l’occasion…

 

  • Les planeurs.

     Ce sont ces invités qui vivent sur la lune. Ils ont certainement lu votre message, l’ont accueilli plutôt ou carrément positivement mais ne savent pas quoi vous répondre tout de suite ou se disent qu’ils vous enverront un message après, et finissent par oublier de le faire… Pire ! Le planeur peut vous répondre que « Oui il viendra avec plaisir ! », puis oublier la date et l’évènement la date approchant.

Conseil : Ne pas hésiter à LES RELANCER ! Le planeur oublie vite. Vous pouvez le faire de manière subtile en revoyant des rappels globaux à tous les invités par écrit (sms, mails) avec une date limite de réponse (qui doit être positive de préférence !) ou un rappel de l’invitation une semaine avant la fête, puis passer à un message plus personnalisé et direct en l’absence de confirmation de sa part. Le planeur est super mais a besoin d’être coaché !

 

  • Les mous.

Il s’agit de ceux qui n’ont pas encore conscience eux-mêmes que cela leur ferait plaisir de venir. 🙂 Et puis ça les fatigue de lire cette lonnngue invitation, d’y répondre ou de se déplacer jusqu’au lieu de rendez-vous. « Trop compliqué. Mieux vaut rester chez nous ».

Conseil : La méthode plus efficace reste celle pratiquée par l’un de mes amis : le harcèlement téléphonique amical. 🙂 Il les appelle et les tanne jusqu’à qu’ils acceptent de venir, trouvant des contre-arguments à toutes leurs objections et leur organisant même parfois les détails logistiques de leur venue. Tout cela peut vous paraître brutale comme méthode mais le mou à besoin qu’on prenne les choses en main même jusqu’à sa propre mobilisation pour venir ! Et puis c’est pour son bien puisqu’il il sera toujours content d’être là une fois convaincu et nous aussi ! ☺

 

  • Les anxieux.

Je connais bien cette catégorie également !  Ce sont les amis qui dans le fond aimeraient bien venir mais une peur (de l’inconnu parce que nouvel environnement, des rencontres parce que timide, du trajet, de rentrer tard seul(e), de revoir machin,…etc) les font être hésitants.

Conseil : Il s’agit de LES RASSURER & LES MOTIVER. Leur dire qu’ils ne regretteront pas d’être sortis de leur zone (canapé) de confort et que ce sera un super moment. Comme pour les mous, pas hésiter à être quasi directif : « hop tu prends tes clics et tes claques et tu viens maintenant ! » #avecaccentalsacien. Les anxieux ne regrettent généralement jamais leur déplacement et se transforment rapidement en êtres enthousiastes et profitant de l’instant lorsqu’ils sont dans l’action ! Il a seulement besoin qu’on le prenne par la main au début.

 

  • Les suiveurs motivés.

Ce sont qui ne sont pas forcément organisateurs ou force de proposition de programmes eux-mêmes mais sont toujours partants. Très agréables, ils répondront toujours présents sauf cas de force majeur !

Conseil : CHOYEZ LES, continuez à les inviter ! Ils répondent toujours présents et peuvent être d’un grand soutien moral et logistique dans l’organisation d’une fête. Bref, ils sont au top !

 

  • Les organisateurs.

Ils savent que l’organisation d’une fête, quelle que soit sa taille et sa durée, est un investissement en temps et en amour et généralement ne manqueront pas de vous répondre rapidement et manière très concrète.

Conseil : Choyez-les, continuez à les inviter (repeat !) mais surtout DETENDEZ-LES ! Ayant de l’expérience dans l’organisation, ils peuvent être de très bons conseils (bonne adresse, bon prestataire, info sur les quantités, etc). Mais il peut toutefois s’agir d’une catégorie d’invités exigeante, regardante sur les détails et qui pourra être tentée de vous donner (trop) de (d’ordres) conseils d’organisation. Vous savez le fameux : « Tu devrais faire ça comme ça » ?! N’hésitez pas à leur rappeler qu’aujourd’hui ce sont uniquement des invités et qu’ils sont là pour se laisser porter par l’évènement et se déteeeennnndre…

 

Dernier conseil général : Ce sont vos amis/votre famille ; pour les motiver, n’oubliez pas de leur dire qu’ils vous manquent, que vous avez envie de les voir et de passer un super moment avec eux (ou quelque chose chose dans le genre). C’est le finalement le meilleur argument possible !

 

Et vous ? Quelle est votre méthode pour motiver vos invités pour une fête ?
Vous êtes-vous reconnu(e) dans l’une des catégories d’invités ? Si 
oui, que faut-il faire pour vous motiver ?

Venez me raconter tout cela dans les commentaires ci-dessous !
N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu !

 

Reçevez mes 3 habitudes de Vie indispensables à mon bonheur (que je vous recommande !)

Signup now and receive an email once I publish new content.

Pas d'inquiétude, je déteste les spams et vous pourrez vous désabonner à tout moment.