Mentalement, et si tu as une discussion avec moi à ce sujet, je te dirais qu’on s’en fout royal de l’avis des autres. Que c’est ton envie et ce qui te rend heureux qui compte avant tout. Et je le pense vraiment.

A un niveau plus profond, au niveau de mes émotions, je m’inquiète souvent du regard des autres. Plus particulièrement de ce que pensent mes proches. Mais aussi l’image que je renvoie à de parfaits inconnus.

Que cela concerne mon physique, la façon dont je suis habillée, mes choix, ce que je vais dire ou penser.

Pas tout le temps hein. Pas pour tous les sujets. Mais cette peur m’empêche parfois d’affirmer mes décisions et d’avancer aussi vite que j’en rêverais.

Je ne la manifeste pas beaucoup, car j’ai à coeur de mettre en avant plutôt ma détermination et ma confiance en moi (encore cette image de femme forte qu’il faut à tout prix montrer 🤷🏻‍♀️). Car j’ai confiance en moi. Mais pas pour tout, ni tout le temps.

Bref un peu paradoxal ce que je raconte mais nous ne sommes jamais tout blanc ou tout noir n’est-ce pas ? 🙄

En ce moment, le regard des autres est LA peur qui m’obsède le plus. La raison est que je me sens particulièrement vulnérable.

Ben, oui pas étonnant, je n’arrête pas de raconter ma Life sur le Net !
En poussant l’exercice jusqu’à révéler des choses intimes de mon histoire, à te partager mes pensées, et m’y montrer de plus en plus, à être publiée dans des médias connus et toucher de plus en plus de monde, à faire des lives et vidéos plus réguliers, à participer à des évènements pour parler de mes vérités sur le bonheur… Je m’expose de plus en plus.

Maso un peu je suis…

Et comme je le disais dans mes derniers posts et articles, il se trouve que je déteste ça, me sentir vulnérable. 😒

Mon rêve absolu : être appréciée, voire aimée de tous.

En mode avoir des applaudissements à chaque fois que j’entre dans une pièce, des compliments dès que je poste un article ou fais une action, et ola à chaque fois que j’ouvre la bouche quoi… 😅

Du coup, parfois, je n’ose pas dire certaines choses ou j’hésite beaucoup avant de poser certaines actions, alors qu’elles me correspondent entièrement, de peur de ce que l’autre (toi) va penser ou dire de moi.

Comme quand le mec assis derrière moi au cinéma tape dans mon siège avec son pied et que ça m’énerve graaaaave mais que je prends 15 ans à le lui dire. Ou que je ne suis pas vraiment d’accord avec ce que me dit une personne mais je veux me faire bien voir (et je ne la connais pas bien), alors je me tais.

En cherchant des exemples à te citer, je me rends compte que bizarrement, cela m’arrive plus particulièrement avec des personnes qui me sont inconnues.

Les gens qui me connaissent bien, qui m’aiment déjà, j’arrive à être plus cash avec. Plus transparente et directe. Car je sais qu’elles m’aimeront toujours (enfin j’espère… 🤔😨).

En bref, me voilà nageant bien dans le syndrome de la bonne petite fille qui veut tout faire comme on attend d’elle pour être aimée. Pas cool ce truc ! #leçon1

Si je devais me conseiller moi-même, je me dirais que :

1- Je ne laisse pas à cet autre une chance de m’aimer telle que je suis. Avec toute ma bizarrerie, mes contradictions et mes faiblesses.

2- Si cet autre ne m’aime pas en restant moi-même, quel intérêt qu’il m’aime en me contorsionnant pour coller à une image qui n’est pas moi. 🤔

3- S’il n’a pas l’envie de creuser plus loin qu’un désaccord avec moi, est-il vraiment intéressant pour moi ?

 

D’autant plus que la plupart du temps, j’image ce qu’on attend de moi puisque l’autre ne me le formule pas clairement. Ou j’anticipe à l’avance une réaction négative qui ne sera certainement pas celle que j’aurais. Comme si je m’attendais toujours au pire.

Le mec au cinéma, si ça se trouve c’est un gars super sympa qui ne s’en rendait pas compte qu’il tapait son pied sur mon siège et qui pourrait devenir un pote.

En gros, je me monte le bourichon toute seule. Et j’ai une imagination débordante pour anticiper des réactions négatives. Je suis ma propre ennemi sur ce terrain là de mes pensées… #leçon2

Mon auto-conseil : parler ou agir et voir ce que cela va donner. Rester dans la communication plutôt que la supposition. On ne peut jamais savoir à l’avance quelle sera la réaction de l’autre qui lui appartient complètement. Il ne réagira pas forcément comme toi tu réagirais dans cette même situation.

Tu peux totalement heurter quelqu’un en disant des choses qui te paraissent banales. Ou à l’inverse, qu’il n’y ait aucune réaction à quelque chose qui te paraissait être une montagne.

 

Mais quid de ma peur de l’avis des personnes à qui je tiens le plus au monde : ma famille. 🤔

Il y a certaines discussions que je redoute souvent quand je vais les voir. Certaines questions auxquelles je n’ai pas envie de répondre. Parce que ma vérité ne colle pas avec la leur. Et que je ne me sens pas toujours l’envie de me justifier ou de me confronter à cette différence de point de vue.

Le meilleur exemple pour moi : l’avis de mon Papa que j’aime et qui est le meilleur au monnnnde ❤️. J’ai toujours eu pour priorité de ne pas le décevoir. Parce que son amour et son avis comptent énormément pour moi. Et pendant longtemps et inconsciemment, je faisais exactement ce qu’il attendait de moi, notamment pour mes études puis ma Vie professionnelle (tout en étant okay avec ces choix).

Depuis que je me suis réorientée dans quelque chose de plus créatif, suis devenue entrepreneure, et que je tente plein de choses en dehors des sentiers battus, je crois savoir qu’il n’est pas d’accord avec mes choix, ni super à l’aise, ni même vraiment fier.

Alors qu’en vrai, je n’en ai même jamais discuté directement avec lui. Des suppositions, encore des suppositions !

J’ai cette fausse croyance que lorsque je contrarie quelqu’un que j’aime, qu’il n’est pas d’accord avec moi et mes choix, il m’aimera moins. #leçon3

Pour mon Papa, je me dirais à moi-même qu’encore une fois, il ne s’agit que d’hypothèses. Que les actes me prouvent que même s’il s’inquiète pour moi, il est toujours présent, à me soutenir et me suivre dans mes trucs chelous. Et qu’il semble heureux de me voir épanouie 😊.

Que de manière générale, ma vulnérabilité et mes choix différents font aussi la personne aimable que suis. Cette nana spéciale ou extra-ordinaire (au sens de sortir de l’ordinaire) 😎.

Que m’aimer inconditionnellement et choisir le bonheur, c’est aller vers ce qui me fait profondément envie, quel que soit le regard ou l’avis des autres. Je suis la seule à vivre ma Vie au jour le jour, et je compte bien la vivre heureuse.

Je vais tâcher d’écouter dorénavant mes auto-conseils.

En espérant que cette introspection ait également pu vous apporter quelque chose.

Avec un regard bienveillant sur moi et toi,

Maude alias Maudus
Créatrice de bonheur vulnérable

Voici mes news du moment :

  • Je prépare un super programme à destination des entrepreneurs dont je révélerai les effets et le déroulé tout bientôt ! 😃
  • Je réfléchis – en laissant de la place à ma créativité et mon inspiration – pour mettre le doigt sur le BON programme à lancer pour tous, bientôt. Mais si tu as une envie particulière qui touche à ton bonheur, surtout fais le moi savoir en message privé ou par mail : contact@maudus.fr
  • Je t’invite toujours à suivre le cours gratuit sur la gratitude si tu ne le connais pas encore (ou que tu as envie de t’y remettre) : http://eepurl.com/cVA4ID. C’est là que tout commence…

Reçevez mes 3 habitudes de Vie indispensables à mon bonheur (que je vous recommande !)

Signup now and receive an email once I publish new content.

Pas d'inquiétude, je déteste les spams et vous pourrez vous désabonner à tout moment.