Ce type d’article est issu d’une catégorie de messages que je poste quasi quotidiennement sur ma page Facebook de Maudus dans une catégorie qui j’ai appelé « Mes célébraKIFFES ». Il s’agit de mes célébrations / kiffes / réalisations quotidiennes que j’ai envie de vous partager sans filtre, et qui font de moi une Super Nana conquérante et heureuse :sunglasses:.

« Amuse-toi bien demain ma chérie ». C’est ce que m’a dit mon amoureux avant-hier soir après que je lui ai expliqué la journée de travail que j’avais prévue pour le lendemain (il est pas trop génial, hein 😍 ?).
 
Ca a fait tilt. Mais OUI ! C’est ça qu’il faut que je fasse demain. M’amuser.
 
Comment diantre d’y avais-je pas pensé toute seule ?! Moi, la reine du profitage de Vie !
 
Ce n’est pas la première fois qu’il me souhaite cela tout naturellement et que cela raisonne comme une évidence en moi.
 
On a pour habitude de dire ce genre de phrase lorsque l’on parle d’un weekend ou de vacances ou d’un super programme entre amis. Mais rarement lorsqu’il s’agit d’une journée de travail.
 
Et pourquoi diable d’ailleurs ? 🙄
 
Pourquoi ne pourrait-on pas nous amuser dans le cadre de notre travail, et ceci TOUS LES JOURS ?
 
Oh le blasphème que je viens de faire… 🙊
 
Quoi ? Ne pas souffrir, stresser, râler au travail ? Mais ce n’est plus du travail alors ou bien ?
 
Et bien SI !
 
Moi j’ai choisi de bouleverser ma vie professionnelle justement pour me reconnecter à un plaisir quotidien. Je travaille ET je prends du plaisir en même temps. Et c’est le pied ! 🙆🏻
 
Sauf que parfois, je retombe dans de vieux travers. A me mettre moi-même trop de pression. A me fixer des échéances trop lourdes. A me dire que je dois faire si et ça pour que tout soit nickel. A être focalisée sur la perfection de ce que je vais produire, plutôt que la valeur que je vais partager…
 
Pour cette journée que j’évoquais avec mon chéri, j’avais prévu une journée shooting photos et vidéos dans la nature pour Maudus avec mes stagiaires. Et lieu de me réjouir, mon cerveau tournait en boucle sur les choses à prévoir (alors que tout était prêt), les poses que j’allais devoir réussir (alors que je n’y étais pas encore), l’air joyeuse que je devrais avoir (alors que cela ne se calcule pas), les résultats que cela allait donner (tellement de paramètres incontrôlables là aussi) et tout un tas de points organisationnels que je maitrise de toute façon très bien…
 
Bordel, j’avais oublié de juste me détendre et juste prendre du plaisir.
 
Alors qu’il y a deux jours encore, je vous demandais là si vous étiez de ceux qui se réjouissent bien avant, pendant et après les choses sympas que vous vivez.
 
Tout à l’heure, alors que je finalisais en transpirant le 2ème livret de réflexions, d’exercices et de défis (plus de 25 pages quand même) à destination des chouettes membres du Coups de Pied au Fesses Club (que tu peux encore rejoindre au 1er prix pour le moment d’ailleurs), me disant qu’elles l’attendaient et qu’il fallait absolument que je leur envoie d’ici 20 minutes…parce que tu comprends, à 18h j’ai un live FB qui doit être parfait et dans lequel je ne dois rien oublier de dire….et bla bla bla… J’ai soudain senti le bas de mon dos se crisper (typique chez moi), mes sourcils se froncer, et une ombre d’énergie noir impatiente et de mauvaise humeur m’envahir. Tout l’inverse du plaisir et de l’amusement.
 
Alors, me rappelant les mots de mon chéri et ma promesse à moi-même de faire de mon état d’esprit une priorité sur mes actions, j’ai TOUT STOPPE. Je n’ai pas envoyé ce livret 2 pourtant achevé (plus envie là tout de suite. Pas le bon moment). Je suis allée discuter avec ma grand-mère, j’ai pris une douche (oui parce qu’il fait très chaud ici !), je me suis maquillée, je me suis changée les idées.
 
Et j’ai eu soudainement envie de vous écrire ces lignes. Apaisée et à nouveau dans une bonne dynamique.
 
Objectif amusement et plaisir. TOUT LES JOURS. Sinon à quoi bon vivre ?

 

Et toi ? T’amuses-tu dans le cadre de ton travail ?

 

Cela devient vraiment une habitude chez moi de « pauser » lorsque je ne le sens plus.

 

La pause, c’est ma bouffé d’oxygène pour me reconnecter à ma vibration haute, à mon optimisme, à ma confiance, à ma patate d’enfer pour agir efficacement.
 
Pas pour rien que je vous rabâche les oreilles avec ma retraite virtuelle pour entrepreneurs dont les inscriptions s’arrêteront ce mardi. Nous prendrons ensemble une bonne pause du 26 juin au 2 juillet pour justement ré-attaquer et réussir de plus belle dans nos business. J’ai vraiment hâte et elle me fera du bien autant qu’à vous. Sans parler du programme d’enfer que j’ai concocté…
 
Plus de détails et la possibilité de s’inscrire ICI —> http://www.maudus.fr/retraite-virtuelle-pour-entrepreneurs-geniales/
 
J’ai écrit cet article en 10 minutes top chrono. Un record pour moi. Vive la fluidité post pause !
 
P.S La photo d’illustration n’a vraiment rien à voir avec le sujet de l’article…mais j’avais juste envie parce que je la trouve trop belle. Voilà. Na !
 
Amicalement,
 
Maude alias Maudus
Créatrice de bonheur
www.maudus.fr

 

Reçevez mes 3 habitudes de Vie indispensables à mon bonheur (que je vous recommande !)

Signup now and receive an email once I publish new content.

Pas d'inquiétude, je déteste les spams et vous pourrez vous désabonner à tout moment.